June 12, 2018 / 1:39 PM / in 2 months

POINT MARCHÉS-Wall Street prudente avant la Fed, pas d'effet Trump-Kim

* Les indices montent un peu dans les premiers échanges

* L’issue du sommet Trump-Kim accueillie sans émotion

* La prudence l’emporte avant les annonces de la Fed

* Les prix à la consommation en mai conformes aux attentes

par Patrick Vignal

PARIS, 12 juin (Reuters) - La Bourse de New York évolue prudemment mardi en début de séance, les investisseurs ignorant les signaux positifs envoyés par Donald Trump et Kim Jong-un pour se concentrer sur la réunion monétaire de la Réserve fédérale, qui devrait annoncer mercredi qu’elle relève ses taux pour la deuxième fois de l’année.

L’indice Dow Jones gagne 34,36 points, soit 0,14%, à 25.356,67 points quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,15% à 2.786,14 points et le Nasdaq Composite prend 0,19% à 7.674,40 points.

La “rencontre historique” entre Donald Trump et Kim Jong-un à Singapour s’est conclue par la signature d’un document “complet” scellant l’engagement des deux dirigeants à mener une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne tout en garantissant la sécurité de la Corée du Nord.

Ces annonces ont eu peu d’effet sur les marchés, mobilisés sur la perspective d’un relèvement des taux de la Réserve fédérale (Fed) à l’issue de sa réunion de mardi et mercredi et sur les annonces que fera jeudi la Banque centrale européenne (BCE), qui pourrait évoquer l’arrêt de son programme de rachats d’actifs d’ici à la fin de l’année.

Les investisseurs ont pris connaissance une heure avant l’ouverture de Wall Street des prix à la consommation aux Etats-Unis au mois de mai, ressortis conformes aux attentes et qui n’ont pas fait varier les contrats à terme sur les indices boursiers, pas plus que le dollar et les rendements obligataires.

TWITTER GRIMPE, JPMORGAN RELÈVE SON OBJECTIF

Le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence et le rendement du 10 ans américain prend 2 points de base pour se rapprocher de 2,98%.

Aux valeurs, Twitter gagne 3% à 42,65 dollars après un relèvement d’objectif de cours de JPMorgan, qui passe de 11 dollars à 50 dollars.

AT&T (+0,67%) et Time Warner (-0,32%) connaîtront à la clôture de Wall Street la décision de la justice américaine sur le projet de rachat du groupe de médias par l’opérateur de télécommunications pour 85 milliards de dollars (72 milliards d’euros).

Un feu vert de la justice pourrait déclencher une vague de concentration dans le secteur et constituer le premier test grandeur nature de la politique antitrust de l’administration Trump.

A l’heure de l’ouverture à Wall Street, les indices boursiers européens évoluent en ordre dispersé, avec des variations modestes. Le CAC 40 parisien perd 0,11% et l’indice large européen Stoxx 600 grappille 0,09%.

Une certaine prudence est à prévoir en Europe jusqu’aux annonces de la BCE, qui pourrait limiter l’appétit pour les actifs risqués en adoptant un ton un peu moins accommodant.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below