June 11, 2018 / 3:58 PM / 2 months ago

G7-Theresa May met en garde contre les mesures unilatérales

LONDRES, 11 juin (Reuters) - Theresa May a critiqué lundi la tentation de recourir à des mesures unilatérales pour répondre aux problèmes posés par la mondialisation, allusion à la politique de Donald Trump et à son refus d’entériner le communiqué final du sommet du G7 ce week-end au Canada.

“Ce ne peut pas être réglé en prenant des mesures unilatérales contre vos partenaires”, a déclaré la Première ministre britannique devant le Parlement.

Theresa May a reconnu que le sommet de La Malbaie, au Québec, avait été “difficile”. Elle a également averti contre le risque d’escalade et de guerre commerciale.

La Première ministre britannique a également rejeté l’idée, avancée par Donald Trump avec le soutien des Italiens, de réintégrer la Russie au sein du forum des pays industrialisés, dont elle a été exclue après l’annexion de la Crimée en 2014.

“Il y a de bonnes raisons pour lesquelles le G8 s’est transformé en G7”, a déclaré Theresa May.

“Tout débat pour savoir si la Russie peut ou non revenir autour de la table ne pourra pas avoir lieu tant que la Russie n’aura pas changé d’attitude”, a-t-elle ajouté.

Le porte-parole de Theresa May a souligné lundi que le gouvernement britannique comptait tenir tous les engagements pris dans le communiqué du G7 et espérait que Washington ferait de même.

L’attitude de Donald Trump au G7 a été dénoncée dimanche par la présidence française et la chancellerie allemande. (Alistair Smout Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below