May 9, 2018 / 11:07 PM / in 4 months

LEAD 1-Altice USA-Les coûts du programmation ont pesé sur le T1

(Actualisé avec précisions, commentaires des dirigeants, cours en après Bourse)

9 mai (Reuters) - Altice USA a annoncé mercredi une perte plus lourde que prévu pour le premier trimestre 2018, en raison d’une hausse de 6,4% des frais de programmation par rapport à l’an dernier.

Le directeur financier Charles Stewart a déclaré lors d’une conférence téléphonique qu’il s’attendait à une poursuite de la hausse des dépenses de programmation, mais qu’il “se battait durement pour les contenir autant que possible”.

L’action d4altice USA, qui doit être scindée d’avec Altice NV, perdait 1,7% à 16,50 dollars après Bourse.

Le numéro quatre du câble aux Etats-Unis a accusé une perte nette, part du groupe, de 129 millions de dollars (109 millions d’euros) au titre du premier trimestre, soit 17 cents par action, contre 76,4 millions (12 cents/action) un an auparavant.

Les analystes attendaient une perte de 12 cents par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d’affaires du premier trimestre de la société, née de la réunion de Cablevision et Suddenlink, a été en hausse de 1,2% à 2,33 milliards de dollars, grâce à de nouveaux abonnés Suddenlink et à une hausse de 5,1% de ses revenus publicitaires.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d’affaires de 2,34 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe basé à New York a ajouté 14.000 nouveaux abonnés Suddenlink au cours des trois premiers mois de l’année, contre 12.000 pour la même période de l’an dernier.

Son directeur général Dexter Goei a annoncé que la société avait commencé à installer son nouveau réseau de fibre optique et visait à lancer un produit commercial au troisième trimestre.

L’installation de ce réseau, ainsi que le développement de la nouvelle box Altice One, augmenteront les dépenses d’investissement d’ici fin 2018, a dit le directeur financier.

Les chaînes de télévision cablée se battent pour conserver leurs abonnés face aux services de diffusion de vidéo en ligne comme Netflix. Altice USA renforce ses mesures visant à atténuer l’impact de cette érosion de sa base de clients.

Le fondateur d’Altice a dévoilé en janvier une nouvelle réorganisation en profondeur, qui prévoit la scission de sa branche américaine, ainsi isolée des aléas financiers et de la faiblesse des revenus de ses activités européennes.

Altice USA a précisé mercredi qu’il comptait boucler sa scission d’Altice NV, maison mère de SFR, en juin. (Muvija M à Bangalore et Sheila Dang à New York, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below