May 8, 2018 / 7:10 PM / 7 months ago

Airbus va prendre son temps avant de réagir sur l'Iran

PARIS, 8 mai (Reuters) - Airbus va examiner la décision prise par Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord sur le programme nucléaire iranien avant de réagir, a annoncé mardi l’avionneur européen, ajoutant que cela prendrait du temps.

“Nous analysons attentivement cette annonce et évaluerons les prochaines étapes en cohérence avec nos politiques internes et dans le respect complet des sanctions et des règles de contrôle des exportations”, a dit le responsable de la communication d’Airbus, Rainer Ohler.

“Cela prendra du temps”, a-t-il ajouté.

Donald Trump a annoncé mardi que les Etats-Unis se retiraient de l’accord conclu à Vienne en juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, et allaient rétablir pleinement les sanctions américaines contre Téhéran.

Boeing a déclaré pour sa part qu’il allait consulter les autorités américaines au sujet des “prochaines étapes” et qu’il continuerait à “suivre la direction choisie par le gouvernement américain”.

La compagnie nationale IranAir a commandé une centaine d’appareils à Airbus pour un montant de 20,8 milliards de dollars (€17,5 milliards) sur la base des prix catalogue, qui font toutefois l’objet de remises importantes, souvent de plus de 50%. Sur cette même base, les commandes passées par Téhéran à Boeing s’élèvent à 17 milliards de dollars (€14,3 milliards).

* Tableau des commandes de l’Iran à Airbus et Boeing (Tim Hepher, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below