May 8, 2018 / 12:49 PM / 3 months ago

Springer Nature-L'IPO attendue en bas de la fourchette de prix

FRANCFORT, 8 mai (Reuters) - L’introduction en Bourse (IPO) de Springer Nature devrait valoriser l’éditeur des magazines scientifiques Nature et Scientific American à 3,2 milliards d’euros, un niveau plus faible que ce qui était prévu au départ, a rapporté mardi l’un des teneurs de livres chargés de l’opération.

La société a laissé entendre aux investisseurs que le prix d’introduction devrait être de 10,50 euros par action, en bas de la fourchette indicative qui se situait entre 10,50 et 14,50 euros. Le prix définitif sera fixé dans la journée, avec un début de cotation en Bourse de Francfort prévu mercredi.

Springer Nature vend environ 113 millions d’actions nouvelles pour une valeur totale de 1,2 milliard d’euros.

L’éditeur avait proposé initialement de placer 1,6 milliard d’euros d’actions sur le marché mais la demande s’est avérée inférieure à ses attentes, ce qui a notamment incité son premier actionnaire Holtzbrinck à doubler sa demande d’actions nouvelles, désormais d’un montant de 200 millions d’euros.

En cas de succès de l’opération, la part de Holtzbrinck sera diluée à 35-38% et celle de BC Partners à un peu moins de 30%.

Né de la fusion en 2015 entre la division Macmillan Science and Education de Holtzbrinck et la filiale Springer de BC Partners, Springer Nature était destiné à mieux affronter la concurrence d’autres éditeurs scientifiques comme Relx (ex-Reed Elsevier) et Wolters Kluwer, dans un contexte de numérisation croissante des contenus et d’une consultation s’effectuant de plus en plus sur terminaux mobiles.

L’essentiel du produit de l’IPO de Springer Nature sera utilisé pour réduire d’un tiers sa dette nette qui s’élève actuellement à trois milliards d’euros. Springer Nature vise un taux d’endettement de 3,5 fois son Ebitda après son IPO.

Au prix attendu de l’action, la valeur d’entreprise de Springer Nature est de 9,4 fois son résultat opérationnel 2017, soit une décote par rapport à ses concurrents dont les titres se traitent sur la base de PER (price earning ratio) de 13 ou 14.

Springer Nature a réalisé un chiffre d’affaires de 1,64 milliard d’euros en 2017, en hausse de 2,5%. Son bénéfice d’exploitation ajusté s’est établi à 374 millions d’euros et son Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciations et amortissements) ajusté à 551 millions d’euros.

Les investisseurs peuvent attendre un dividende de 110 millions d’euros cette année et Springer Nature anticipe de leur verser, dans les années suivantes, la moitié environ de son bénéfice net annuel ajusté.

JP Morgan et Morgan Stanley <MS.N< sont les banques coordinatrices de l’opération et Bank of America, BNP Paribas, Credit Suisse, Goldman Sachs et Société Générale sont les teneurs de livres.

Springer Nature est une société distincte de l’éditeur allemand Axel Springer.

Cette introduction en Bourse s’ajoute à toute une série d’autres prévues ou déjà effectuées cette année à Francfort.

En mars, la filiale d’équipements médicaux Healthineers de Siemens et DWS, la filiale de gestion d’actifs de Deutsche Bank, ont ainsi fait leurs débuts en Bourse. (Arno Schütze et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below