May 8, 2018 / 9:39 AM / 4 months ago

BOURSE-UBS dégrade Air France en déplorant l'absence de pilote

PARIS, 8 mai (Reuters) - Les malheurs d’Air France-KLM se prolongent mardi avec un abaissement de recommandation sur le titre par UBS, qui souligne dans sa note les inquiétudes des investisseurs après le départ du PDG, Jean-Marc Janaillac.

Air France-KLM “a une nouvelle fois besoin d’un capitaine et d’un équipage de bonne volonté”, écrivent les analystes de la banque suisse, qui passent d’”acheter” à “neutre” sur la valeur et ramènent leur objectif de cours à 8,0 euros contre 12,50 euros précédemment.

Jean-Marc Janaillac a annoncé sa démission vendredi soir après l’échec surprise de la consultation menée en interne sur les salaires. La compagnie subit ce mardi son 15e jour de grève, même si elle a prévu d’assurer 80% de ses vols.

“La démission du PDG, Jean-Marc Janaillac, crée de l’incertitude sur la capacité d’AF-KLM à se restructurer et nous pensons que les investisseurs demeureront prudents jusqu’à ce que le différend salarial et la situation de la direction soient réglés”, explique UBS, qui a revu sa valorisation à trois fois l’Ebitda attendu, contre 3,4 fois auparavant.

“Nous pensons qu’il est peu probable que le multiple cours-bénéfice soit réévalué tant que la certitude sur le management n’est pas rétablie et que la société commence à tenir ses objectifs”, ajoute la banque.

L’action Air France-KLM s’est retournée à la baisse en réaction à la décision de la banque suisse et perd 0,14% à 7,29 euros à 11h35.

Quelques heures avant l’annonce de la démission de Jean-Marc Janaillac, Air France-KLM avait dit prévoir une nette dégradation de son résultat d’exploitation cette année sous l’effet conjugué des grèves à Air France et de la remontée du cours du pétrole, entraînant une forte baisse de son titre en Bourse.

Le titre, qui pâtit en outre des incertitudes sur la nomination du nouveau PDG, attendue à l’issue de l’assemblée générale annuelle du groupe le 15 mai, a perdu lundi 9,83% à 7,30 euros, portant sa baisse depuis le début de l’année à 46,2%.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below