May 7, 2018 / 3:43 PM / 2 months ago

La banque lettone ABLV, en faillite, poursuit la BCE

par Gederts Gelzis et John O’Donnell

RIGA/FRANCFORT, 7 mai (Reuters) - La banque lettone ABLV Bank a annoncé lundi son intention d’attaquer en justice la Banque centrale européenne (BCE) pour avoir provoqué sa faillite après des accusations de blanchiment d’argent.

Il s’agit du dernier rebondissement en date dans cette affaire où la BCE, chargée de la supervision des banques dans la zone euro, est largement critiquée sur la gestion du dossier.

Accusée par les Etats-Unis de blanchiment d’argent et de violation des sanctions contre la Corée du Nord, la troisième banque lettone a subi en quelques jours des retraits massifs qui ont précipité sa fermeture et déclenché la pire crise financière du pays depuis une décennie.

Le petit Etat balte, peuplé de seulement deux millions d’habitants, s’est alors retrouvé au milieu d’une lutte d’influence entre la Russie et les Etats-Unis, alimentant le débat sur les contrôles européens en matière de blanchiment d’argent.

Le dossier a également mis la BCE en porte-à-faux, l’institut de Francfort se voyant reprocher par les parlementaires européens des défaillances dans la supervision des banques à la périphérie du bloc monétaire.

La BCE, qui a refusé de s’exprimer lundi sur le sujet, a cherché à minimiser son rôle en disant ne pas être responsable du contrôle du blanchiment d’argent.

ABLV, contrôlée par deux riches banquiers lettons, Ernests Bernis et Olegs Fils, a déclaré avoir intenté une action en justice auprès de la Cour de justice de l’Union européenne contre la BCE pour son rôle dans sa faillite.

La décision de la BCE de geler les paiements d’ABLV et l’annonce subséquente de son risque de faillite ont scellé le sort de la banque lettone. Okko Hendrik Behrends, l’avocat d’ABLV, a déclaré que la BCE n’aurait pas dû déclencher la fermeture d’ABLV parce qu’elle était financièrement saine et aurait pu survivre.

OBSTACLES AUX RÉFORMES

ABLV, comme beaucoup d’autres banques de Lettonie, avait d’importants dépôts de clients étrangers, notamment russes et ukrainiens. Environ 40% de tous les dépôts bancaires en Lettonie proviennent de non résidents, et les agences internationales avertissent depuis longtemps sur le risque d’activités illégales.

Pour combattre le blanchiment d’argent et restaurer sa réputation, la Lettonie a annoncé en février son intention de réduire progressivement de moitié la part des dépôts détenus par des non résidents.

Sous la pression de Washington, principal allié militaire de la Lettonie, le Premier ministre Maris Kucinskis a promis de reformer la pratique des banques lettones pour lutter contre le blanchiment d’argent qui serait le fait de riches fortunes étrangères.

Mais la réforme s’avère difficile car les parlementaires russophones de l’opposition, qui représentent une minorité forte de 500.000 personnes, jugent inutile un tel changement.

Le procureur général de la Lettonie a reporté lundi la nomination d’un nouveau directeur de l’agence nationale de lutte contre le blanchiment d’argent.

Depuis son indépendance de Moscou en 1991, plus d’une douzaine de banques lettones se sont présentées comme une porte d’entrée sur les marchés occidentaux pour des clients essentiellement russes.

Depuis que la Lettonie a adhéré à l’Union européenne en 2004, les transferts sont jugés moins risqués pour les banques occidentales que s’ils venaient directement de Russie, ont déclaré des banquiers et des responsables.

Le plus souvent, l’argent est déposé dans une banque lettone, puis acheminé vers des comptes situés ailleurs, comme la Suisse, ont-ils indiqué. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below