May 7, 2018 / 4:23 PM / 4 months ago

LEAD 2-Poutine investi, reprend Medvedev comme Premier ministre

(Actualisé avec nominations)

MOSCOU, 7 mai (Reuters) - Vladimir Poutine a été investi lundi pour un mandat de six ans à la présidence de la Fédération de Russie et, sans surprise, a repris Dmitri Medvedev comme Premier ministre.

A 65 ans, il entame son quatrième mandat présidentiel, bénéficiant d’un large soutien populaire mais confronté à l’hostilité de l’Occident et à une situation économique difficile.

Debout dans la salle Andreïevski richement décorée du Grand Palais du Kremlin, la main posée sur un exemplaire de la Constitution, Vladimir Poutine a juré de servir le peuple russe, de sauvegarder ses droits et libertés et de défendre la souveraineté de la Russie.

Pour se rendre à la cérémonie, le maître du Kremlin a utilisé une nouvelle limousine de fabrication russe, abandonnant les véhicules importés qu’il empruntait jusqu’à présent. Cette nouvelle limousine est appelée à succéder aux ZIL de fabrication russe qui, pendant des décennies, ont transporté les dirigeants soviétiques.

La Russie, frappée par les sanctions occidentales, doit réduire sa dépendance à l’égard des importations, a indiqué Vladimir Poutine.

Peu après la cérémonie d’investiture, il a proposé que Dmitri Medvedev, qui est son Premier ministre depuis 2012, soit maintenu à la tête du gouvernement.

Il reviendra à la Douma d’Etat, la chambre basse du parlement, de se prononcer sur le nom de cet homme de 52 ans qui fut aussi, de 2008 à 2012, président de la Russie.

Au pouvoir depuis 2000, soit comme président ou comme Premier ministre, Poutine a été réélu le 18 mars avec plus de 70% des suffrages lors d’un scrutin où aucun rival sérieux ne lui était opposé.

Son adversaire le plus dangereux, Alexeï Navalny, n’avait pas été autorisé à y participer. Samedi, avec des centaines de ses partisans, Navalny a été interpellé par la police alors qu’ils protestaient contre le nouveau mandat de Poutine sous le slogan: “Poutine n’est pas notre tsar”.

Le chef de l’Etat ne pourra pas se représenter à la fin de son mandat en 2024.

Dmitri Medvedev a annoncé lundi lors d’une réunion au Parlement ses choix pour la composition de son nouveau gouvernement.

Les vice-Premiers ministres Arkadi Dvorkovitch et Igor Chouvalov, hérauts de l’entreprise privée, ne conservent pas leurs postes. Vitali Moutko perd le portefeuille des Sports mais conserve son poste de vice-Premier ministre, chargé de la construction. Olga Golodets devient vice-Première ministre chargée des Sports. (Denis Pintchouk, Daria Korsounskaïa, Vladimir Soldatkin et Christian Lowe; Danielle Rouquié, Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below