May 4, 2018 / 3:46 PM / 3 months ago

Liberty Global propose à l'UE des concessions pour conserver Ziggo

BRUXELLES, 4 mai (Reuters) - Le câblo-opérateur américain Liberty Global a proposé des concessions pour obtenir le feu vert de la Commission européenne qui examine pour la deuxième fois le rachat de son concurrent néerlandais Ziggo après que le Tribunal de l’Union européenne a invalidé son feu vert à la fusion, accordé en 2014.

L’ancien monopole néerlandais KPN s’est plaint auprès de la justice européenne du poids excessif de Liberty Global aux Pays-Bas, avec ses filiales UPC et Ziggo, les deux plus importants cablo-opérateurs du pays.

Liberty Global a proposé des concessions le 3 mai, selon un document paru sur le site de la Commission européenne. Aucun détail n’était fourni conformément à la politique de la Commission. Elle décidera d’ici au 30 mai d’autoriser l’opération après avoir obtenu une réaction des autres acteurs.

Le groupe a proposé de céder sa chaîne de télévision payante Film 1 et a supprimé les clauses limitant la possibilité pour les diffuseurs de vendre leurs chaînes et contenus sur internet.

Le Tribunal de l’Union européenne a rejeté en octobre 2017 la décision de la Commission parce qu’elle n’avait pas réussi à expliquer correctement l’impact de cette fusion sur le marché des chaînes de télévision sportives payantes.

Liberty Global s’est depuis associé à Vodafone pour créer VodafoneZiggo. (Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below