May 4, 2018 / 2:36 PM / in 2 months

Le siège parisien de LaRem envahi par des cheminots en colère

PARIS, 4 mai (Reuters) - Des dizaines de cheminots en colère ont fait irruption vendredi en début d’après-midi au siège parisien de La République en marche (LaRem) avant d’être délogés par les forces de l’ordre, a-t-on appris auprès de témoins sur place.

Vers 14h00, ces manifestants représentant notamment les syndicats Sud et CGT “ont forcé assez violemment la porte du quartier général” situé rue Sainte-Anne, dans le IIe arrondissement de la capitale, où ils ont lancé des fumigènes, a rapporté un membre du service de presse du parti dirigé par Christophe Castaner.

L’action a duré environ une demi-heure sans faire ni blessé ni dégât important, à part une porte fracturée.

Un bras de fer est engagé depuis plusieurs semaines entre l’exécutif et une partie des cheminots hostiles à la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement.

Le septième épisode de la grève par intermittence lié à ce mouvement doit s’achever samedi à 08h00 du matin. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below