May 3, 2018 / 4:09 PM / 5 months ago

L'UE cible les exportations de vélos électriques chinois

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES, 3 mai (Reuters) - Les vélos électriques chinois devront être enregistrés dans l’Union européenne (UE) afin de réduire les importations à bas prix qui, selon les fabricants européens, inondent le marché.

La Commission européenne dispose de suffisamment de preuves pour montrer que les fabricants chinois font du dumping sur les vélos électriques en Europe et reçoivent des subventions, peut-on lire dans le journal officiel de l’UE.

Le système d’enregistrement des vélos électriques permettrait à d’éventuels droits de douane d’être rétroactifs à début mai, selon le journal de l’UE.

L’Association européenne des fabricants de vélos (EBMA), dont la plainte est à l’origine de l’enquête de l’UE, affirme que les entreprises chinoises vendent des vélos électriques dans l’UE à des prix parfois inférieurs au coûts de production, grâce à des subventions.

L’EBMA avait demandé la mise en place d’un système d’enregistrement, arguant qu’une hausse continue des importations bon marché pourrait aboutir à une accumulation de stocks avant le pic de la saison 2018 durant les mois d’été, ruinant ainsi l’effet d’éventuels droits de douane.

La Commission a jusqu’au 20 juillet pour déterminer s’il y a lieu d’imposer des droits antidumping provisoires. Si c’est le cas, ils s’appliqueront également sur la période pendant durant laquelle les importations sont enregistrées. Le journal officiel de l’UE a indiqué que cela commencerait vendredi.

La Light Electric Vehicle Association en Europe, un groupe de revendeurs, de distributeurs et de producteurs opposés à ces mesures, a jugé que le système d’enregistrement constituait une régression.

Les exportations de vélos des fabricants chinois, parmi lesquels Battle-Fushida, Aima et Tianjin Golden Wheel, ont augmenté de 82% entre novembre 2017 et février 2018 comparé à la même période il y a un an, selon le journal de l’UE. Les prix moyens ont dans le même temps baissé de 8%.

Le taiwanais Giant Manufacturing, l’un des principaux producteurs mondiaux de bicyclettes avec des usines en Chine mais aussi au Pays-Bas, conteste le bond des importations de vélos électriques dans l’UE. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below