May 2, 2018 / 10:18 PM / 6 months ago

Tesla, malgré ses pertes, veut rassurer sur la Model 3

SAN FRANCISCO, 2 mai (Reuters) - Tesla a annoncé mercredi la plus lourde perte trimestrielle de son histoire mais s’est efforcé de rassurer les investisseurs sur la production de sa nouvelle Model 3 et sur la situation de ses finances.

Le constructeur de voitures électriques maintient ses objectifs de production pour la Model 3 tout en indiquant qu’il stoppera sa chaîne d’assemblage pendant environ 10 jours au deuxième trimestre, en comprenant un arrêt déjà effectué en avril, afin d’en améliorer l’efficacité pour atteindre l’objectif d’une production hebdomadaire de 5.000 voitures d’ici la fin juin.

Le groupe californien a fait état d’une perte de 709,6 millions de dollars (593,5 millions d’euros) au premier trimestre, soit 4,19 dollars par action, à comparer à une perte de 330,3 millions de dollars (2,04 dollars/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, la perte par action atteint 3,35 dollars, moins que celle de 3,58 dollars anticipée par les analystes selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre était peu changé dans les transactions électroniques à Wall Street après une clôture à 301,15 dollars.

Tesla a dit avoir fini le trimestre avec une trésorerie de 3,2 milliards de dollars, ses dépenses s’étant élevées à 655,7 millions.

Le groupe dit avoir réduit ses dépenses et compte les ramener sous les trois milliards de dollars sur l’ensemble de l’année, après un total de 3,4 milliards en 2017.

Mais sa génération de trésorerie disponible a été négative de 1 milliard de dollars contre -277 millions au quatrième trimestre, hors coûts liés à l’activité solaire.

Tesla a précisé avoir produit 2.270 Model 3 lors de la dernière semaine d’avril contre 2.250 au cours de la deuxième semaine du mois. Les réservations nettes pour ce modèle dépassaient les 450.000 exemplaires à la fin du premier trimestre.

La marge brute de la Model 3, actuellement légèrement négative, sera proche de l’équilibre au deuxième trimestre puis “nettement positive” au deuxième semestre.

Sur les trois premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires des activités automobiles n’a progressé que de 1% par rapport au quatrième trimestre, à 2,74 milliards de dollars.

Le groupe de la Silicon Valley, qui il y a deux ans promettait de sortir 500.000 véhicules par an en 2018, a séduit des légions d’acheteurs avec ses technologies et son design avancés. Mais sa marche forcée pour commercialiser la Model 3 malgré des conditions de production loin d’être au point l’ont pénalisé depuis.

Malgré les erreurs reconnues par son patron Elon Musk, la société fondée il y a 15 ans affiche une capitalisation boursière de 50,9 milliards de dollars, la deuxième du secteur aux Etats-Unis derrière General Motors. (Alexandria Sage à San Francisco et Sonam Rai à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below