May 1, 2018 / 3:06 PM / 6 months ago

LEAD 1-Sanofi/Regeneron baissent le prix du Praluent avec Express Scripts

(Actualisé avec des précisions, commentaires d’Amgen)

par Bill Berkrot

NEW YORK, 1er mai (Reuters) - Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé mardi qu’ils avaient accepté de réduire le prix du Praluent, un puissant traitement du cholestérol, pour les clients d’Express Scripts Holding , le premier gestionnaire américain des remboursements d’ordonnances.

En échange, les patients auront un accès plus facile à ce traitement qui réduit spectaculairement le “mauvais” cholestérol LDL ainsi que les risques de crise cardiaque et de décès chez les patients à haut risque.

Le Praluent, ainsi qu’un médicament concurrent élaboré par Amgen, dont les coûts annuels dépassent les 14.000 dollars avant remises, ne se vendent pas bien car les assureurs maladie renâclent à les rembourser et rejettent habituellement 70% des ordonnances.

“Je pense que cela va sensiblement augmenter les ventes”, a dit Leonard Schleifer, directeur général de Regeneron, à propos de l’accord passé avec Express Scripts.

L’accord fait du Praluent l’hypolipémiant, anti-PCSK9, exclusif de la National Preferred Formulary d’Express Scripts à compter du 1er juillet 2018.

Cela veut dire que les clients d’Express Scripts n’auront le plus souvent pas accès au Repatha d’Amgen.

Ce dernier a dit que cette décision d’exclure le Repatha touchait 2.000 patients et qu’il se battrait pour que son traitement soit incorporé dans d’autres plans d’Express Scripts, ajoutant qu’à l’instar de la concurrence il proposait des remises importantes.

L’accord avec Express Scripts est le premier qui soit annoncé depuis que Sanofi et Regeneron ont fait savoir en mars qu’ils étaient prêts à revoir leurs conditions tarifaires du Praluent si les assureurs maladie étaient disposés à faire un geste pour faciliter l’accès au traitement des patients à risque élevé.

Les deux laboratoires avaient dit que le prix pourrait être fonction d’une étude indépendante de l’Institute for Clinical and Economic Review (ICER), pour lequel le prix annuel du Praluent doit être de 4.500 à 8.000 dollars pour les patients à haut risque.

Le prix net du Praluent sera dans la “partie basse” de la fourchette de l’ICER, en incluant des remises à deux chiffres, a déclaré Steve Miller, Chief Medical Officer d’Express Scripts.

A partir de 2019, Express Scripts répercutera sur les clients éligibles une partie des remises faites par les laboratoires sur le Praluent.

“C’est une baisse de prix importante que les patients eux aussi ressentiront et pas seulement les assureurs ou les employeurs”, a observé Schleifer, ajoutant que des discussions étaient en cours avec d’autres assureurs ou gestionnaires d’ordonnance pour conclure des arrangements similaires. (Avec Deena Beasley à Los Angeles, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below