April 29, 2018 / 2:38 PM / 21 days ago

Fortum obtient l'aval de Moscou pour racheter une part d'Uniper

MOSCOU/COPENHAGUE, 29 avril (Reuters) - Le groupe finlandais de services collectifs Fortum a annoncé samedi que les autorités russes avaient approuvé le rachat d’une part pouvant aller jusqu’à 50% du capital de son concurrent allemand Uniper, en minimisant la décision de Moscou de lui interdire de fait une prise de contrôle.

L’aval russe, qui était attendu malgré quelques craintes de l’ouverture d’une enquête par Moscou, est un pas de plus vers la finalisation de l’acquisition par Fortum de 46,65% du capital d’Uniper auprès de l’énergéticien allemand E.ON.

Uniper et Fortum possèdent tous les deux plusieurs centrales électriques en Russie.

Fortum a dit qu’il s’attendait désormais à obtenir les dernières autorisations réglementaires pour cette acquisition de 3,8 milliards d’euros d’ici le milieu de l’année.

La loi russe restreint les prises de contrôle d’activités stratégiques telles que l’alimentation en eau par des groupes publics étrangers. Fortum est contrôlé par l’Etat finlandais, et la filiale russe d’Uniper, Unipro, spécialisée dans les centrales à gaz et au charbon, dispose d’une licence de contrôle de l’eau potable dans l’une de ses centrales.

Le directeur général de Fortum, Pekka Lundmark, a dit dans un communiqué que la limite de 50% “n’est pas un obstacle important pour nous car elle n’aura pas d’impact sur nos projets de création de valeur pour les actionnaires.”

“Nous avons été amenés à comprendre que la direction d’Uniper avait oeuvré activement contre la transaction en Russie, ce qui est malheureux étant donné la nécessité de coopération entre Fortum et Uniper afin de créer ensemble de la valeur pour nos actionnaires respectifs” a-t-il ajouté.

Uniper a rejeté l’offre de Fortum l’an dernier, jugeant le prix proposé insuffisant et craignant un démantèlement de la société en cas de prise de contrôle par le finlandais.

Le groupe avait aussi estimé que la fusion proposée n’avait pas beaucoup de sens au regard de sa forte exposition aux centrales électriques au gaz et au charbon, alors même que Fortum met l’accent sur les technologies propres. (Anastasia Lyrchikova, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below