April 26, 2018 / 12:25 PM / 3 months ago

LEAD 1-GM-Le bénéfice chute mais le consensus est battu au T1

(Actualisé avec des précisions, citations, contexte)

par Nick Carey et Paul Lienert

DETROIT, 26 avril (Reuters) - General Motors a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel plus élevé que prévu en dépit d’une baisse de la production de pickups, une catégorie de véhicules à marge élevée.

Comme ses concurrents Ford Motor et Fiat Chrysler Automobiles, GM compte sur les gros véhicules - pickups, SUV, crossovers - pour doper ses bénéfices, le consommateur les préférant aux traditionnelles berlines.

Durant le premier trimestre, la procédure de conversion des chaînes de montage vers de nouveaux modèles de pickups a provoqué une baisse de la production de 47.000 unités. Chuck Stevens, le directeur financier, a déclaré que la baisse de production s’était traduite par une baisse du bénéfice imposable de 800 millions de dollars au plus.

GM a dit cette année que son bénéfice annuel stagnerait mais il compte sur les nouveaux pickups pour doper ses marges à partir de 2019. Il a confirmé jeudi son objectif d’un bénéfice par action ajusté de 6,30 à 6,60 dollars cette année.

Le constructeur observe aussi que l’investissement productif a augmenté de plus de 500 millions de dollars durant le trimestre, consacré en particulier aux nouveaux modèles de pickups et à une famille de véhicules d’entrée de gamme conçus avec son associé chinois SAIC Motor.

Ford a dit mercredi qu’il n’investirait plus dans les véhicules de tourisme les plus traditionnels en Amérique du Nord.

GM a bénéficié d’un taux d’imposition bonifié durant le trimestre mais sa marge imposable ajustée a tout de même fléchi à 7,2% contre 9,5% un an auparavant. Stevens a signalé que la marge devrait atteindre 10% voire plus au deuxième trimestre et sur l’ensemble de l’année.

Le constructeur automobile observe que les coûts des matières premières ont augmenté de 700 millions de dollars durant le premier trimestre et que la hausse devrait se poursuivre, comptant pour la compenser sur des réductions de coûts.

“L’environnement est plus difficile qu’il y a trois ou quatre mois”, a constaté Stevens, lorsqu’on l’a interrogé sur la hausse des matières premières imputable à d’éventuels droits de douane sur l’acier et l’aluminium annoncés par le gouvernement américain. “Mais nous sommes certains de pouvoir continuer à compenser cela”.

GM a sinon fait état d’un bénéfice net trimestriel de 1,05 milliard de dollars, soit 1,43 dollar par action, en baisse de près de 60% sur les 2,61 milliards de dollars (1,75 dollar par action) dégagés un an auparavant.

Le consensus des analystes donnait un bénéfice par action de 1,24 dollar.

Le chiffre d’affaires a totalisé 36,1 milliards de dollars contre 37,3 milliards un an plus tôt et un consensus de 34,7 milliards.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below