April 24, 2018 / 11:42 AM / 4 months ago

CORR-La concession de Conakry conforme à la loi-gouvernement guinéen

(Bien lire au paragraphe 5 qu’il y a aussi une source dans l’entourage de la présidence en plus du porte-parole du gouvernement)

CONAKRY, 24 avril (Reuters) - La concession accordée au groupe Bolloré pour le port de Conakry était strictement conforme à la loi, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement guinéen Damantang Albert Camara en réaction à l’audition de Vincent Bolloré.

Le milliardaire breton est entendu depuis ce mardi matin à Nanterre (Hauts-de-Seine) par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) sur des soupçons de corruption dans le cadre de l’obtention de concessions en Afrique par le groupe Bolloré, dont il est PDG.

La justice française s’intéresse notamment aux conditions de reprise par le groupe Bolloré de la concession du port de Conakry et de la gestion d’un terminal à conteneurs du port de Lomé, au Togo.

La concession portuaire de Conakry a été accordée dans le strict respect des lois en vigueur, a déclaré Damantang Albert Camara, joint par téléphone.

La Guinée n’est pas concernée par ces allégations, qui n’ont aucun sens, ajoute-t-on dans l’entourage du président Alpha Condé.

Dans un communiqué, le groupe Bolloré, qui a confirmé l’audition de plusieurs de ses dirigeants sans les nommer, a nié toute irrégularité. (Saliou Samb Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below