April 24, 2018 / 6:11 AM / in 8 months

SAP gagne des parts de marché et relève ses prévisions

* Croissance dans le cloud supérieure à celle des concurrents

* Relèvement des prévisions après l’acquisition de Callidus

* Redressement des marges en bonne voie-Directeur financier

par Douglas Busvine et Eric Auchard

FRANCFORT, 24 avril (Reuters) - SAP a fait état mardi de résultats encourageants au premier trimestre, une période traditionnellement creuse pour le géant allemand des logiciels de gestion, en affirmant avoir gagné des parts de marché sur ses concurrents dans le cloud (informatique dématérialisée) et être en bonne voie pour redresser sa marge.

Le groupe a également relevé ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice pour cette année à la faveur de l’acquisition, annoncée en janvier, de la société américaine Callidus pour un montant de 2,4 milliards de dollars (1,96 milliard d’euros).

“Nos résultats sont positifs et en forte croissance”, a déclaré le président du directoire Bill McDermott lors d’une conférence téléphonique. “Nous gagnons rapidement des parts de marché et nous surpassons nos concurrents les plus difficiles.”

SAP prévoit désormais un chiffre d’affaires total pour cette année de 24,8 à 25,3 milliards d’euros, ce qui représente une croissance de 5,5 à 7,5%, contre une prévision précédente de croissance de 5 à 7%.

Le bénéfice d’exploitation non-IFRS a augmenté de 14% au premier trimestre à taux de change constant, à 1,235 milliards d’euros, à comparer à la prévision moyenne de 1,19 milliard d’euros de 15 analystes interrogés par Reuters.

Les revenus issus des abonnements et du support client dans le cloud, principal soutien à la croissance de SAP, ont progressé de 18% pour dépasser pour la première fois le milliard d’euros. À taux de change constants, ils ont augmenté de 31%.

La croissance du cloud s’est accélérée en dehors des États-Unis et SAP dit avoir progressé plus vite sur ce segment que ses principaux concurrents comme Oracle, Salesforce et Workday.

SAP, première entreprise technologique d’Europe par la valorisation boursière, a toutefois été pénalisée par la vigueur de l’euro.

Les chiffres de croissance auraient été encore meilleurs si SAP publiait ses résultats en dollars comme ses concurrents, a affirmé le directeur financier Luca Mucic. Les abonnements au cloud, par exemple, auraient affiché une croissance de 37% en dollars américains par rapport au premier trimestre 2017, a-t-il déclaré.

“Nous avons crû plus vite que tous nos grands concurrents dans le cloud”, a affirmé Bill McDermott. “Plus vite que Workday, beaucoup plus vite que Salesforce, et beaucoup plus vite qu’Oracle.” (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below