April 20, 2018 / 9:03 PM / 8 months ago

USA-Enquête sur une entente présumée AT&T/Verizon/GSMA-source

20 avril (Reuters) - Le département de la Justice des Etats-Unis a ouvert une enquête sur une entente présumée entre AT&T, Verizon, une organisation professionnelle, et peut-être d’autres prestataires, qui aurait eu pour but d’empêcher le consommateur de changer facilement d’opérateur mobile, a déclaré vendredi une source au fait du dossier.

Le New York Times, citant six personnes, écrit vendredi que le département de la Justice a lancé ses investigations il y a cinq mois à peu près sur plainte d’au moins un fabricant de matériels et d’un opérateur télécoms mobile.

Le département et AT&T se sont abstenu de tout commentaire. Verizon n’était pas joignable dans l’immédiat.

Selon la source au fait du dossier, le gouvernement américain, à l’époque du président Barack Obama, avait enquêté à la suite de plaintes similaires en 2016 mais sans aller plus loin.

Le New York Times précise que le département de la Justice a envoyé des demandes d’information à AT&T, à Verizon et à l’organisme normatif GSMA, au sujet d’éventuelles initiatives destinées à faire obstacle à une technologie baptisée eSIM. Cette dernière permet de changer d’opérateur mobile sans avoir à insérer une nouvelle carte SIM physique dans le téléphone mobile.

Le GSMA s’est refusé à tout commentaire.

Munsif Vengattil à Bangalore et David Shepardson et Diane Bartz à Washington Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below