April 19, 2018 / 10:02 PM / 4 months ago

France-Les recrutements de cadres au beau fixe

PARIS, 20 avril (Reuters) - Six entreprises françaises sur dix ont recruté au moins un cadre au premier trimestre et presque autant envisagent de le faire au deuxième, selon le baromètre trimestriel de l’Agence pour l’emploi des cadres (Apec) publié vendredi.

“Ces bons résultats reflètent un niveau de confiance des entreprises jamais atteint”, souligne Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec.

La part des entreprises interrogées par l’Apec en mars qui jugent que leur environnement économique s’est amélioré par rapport à il y a un an atteint 31%, trois points de plus qu’en mars 2017. La proportion des entreprises pessimistes diminue d’autant pour tomber à 11%.

S’agissant des recrutements, 60% des entreprises de plus de 100 salariés interrogées ont recruté au moins un cadre au premier trimestre, soit une hausse d’un point par rapport aux trois premiers mois de 2017 et un record pour cette enquête.

De plus, la part de celles déclarant recruter dans des volumes plus importants qu’il y a un an a bondi de huit points, à 46%.

Pour le deuxième trimestre, elles sont 59% (+4 points) à envisager de recruter au moins un cadre et se disent certaines de le faire à 74%.

Les prévisions de recrutement sont au plus haut dans l’ingénierie-R&D (94%, +7 points) et l’informatique (93%, -3 points). Elles sont favorables dans la construction (67%, +11 points) et l’industrie (66%, +6 points).

Le baromètre mesure également les tensions sur le marché du travail, mais avec des données qui s’arrêtent au 3e trimestre 2017. Sur cette dernière période, une offre d’emploi confiée à l’Apec a attiré en moyenne 32 candidatures contre 37 un an plus tôt et 40 deux ans auparavant.

Les deux tiers des recrutements finalisés suite à une offre diffusée au troisième trimestre 2017 ont été jugés difficiles par les recruteurs, contre 62% un an plus tôt.

Le baromètre de l’Apec est réalisé auprès d’un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé interrogées en mars par téléphone par la société GN Research.

Pour les indicateurs de tensions, 1.515 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre à l’Apec au troisième trimestre 2017 ont été interrogés en janvier.

L'enquête de l'Apec bit.ly/2vt2lMX (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below