April 19, 2018 / 1:26 PM / 8 months ago

LEAD 2-SNCF-Les syndicats tournent le dos à Borne, réclament Philippe

* Ils veulent être reçus par Edouard Philippe

* La ministre des Transports discréditée, selon eux

* “Ma porte reste ouverte”, répond-elle (Actualisé avec réaction d’Elisabeth Borne §§ 7-9 et 12)

PARIS, 19 avril (Reuters) - Les syndicats représentatifs de la SNCF ont annoncé jeudi qu’ils suspendaient d’un commun accord les concertations avec la ministre des Transports et demandaient à être reçus à Matignon, où se prennent selon eux toutes les décisions.

Ulcérées par une série d’annonces récentes, la CGT, l’Unsa, Sud et la CFDT prévoient d’envoyer un courrier unitaire au Premier ministre, Edouard Philippe, pour faire part de cette requête, décidée lors d’une réunion interfédérale.

“Les bilatérales ne servent à rien, ce n’est pas la ministre qui prend les décisions, c’est clairement Edouard Philippe”, a déclaré à la presse le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Laurent Brun, lors de la manifestation interprofessionnelle organisée par son syndicat à Paris.

L’ensemble des syndicats, qui ferraillent depuis plusieurs semaines contre le projet de loi “pour un nouveau pacte ferroviaire”, font le même diagnostic, celui d’un gouvernement passant en force sans égards pour ses interlocuteurs.

“C’est le char d’assaut, ils ne mettent pas les formes”, déplore Rémi Aufrère, secrétaire général adjoint de la CFDT-cheminots, joint par Reuters.

Parallèlement au processus législatif, Elisabeth Borne menait depuis début mars des concertations qui devaient se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’avril - des négociations de façade, selon les représentants des cheminots.

Sa porte “reste ouverte”, a déclaré sur RTL la ministre, en première ligne depuis le début de la fronde syndicale.

“Je déplore cette posture (...) parce que cette annonce intervient après quasiment deux mois de discussions et à quelques jours de la fin de nos discussion”, a ajouté Elisabeth Borne pour qui les échanges ont porté leurs fruits.

La réforme est “nécessaire” et “elle sera conduite jusqu’à son terme”, a également réagi le ministère dans une déclaration transmise à Reuters, faisant écho à la détermination affichée par Emmanuel Macron.

“RENVOI DE BALLE”

Les organisations ont exprimé leur irritation cette semaine en découvrant le projet de filialisation du fret puis la date retenue pour la suppression du statut de cheminot à l’embauche - le 1er janvier 2020 - sans avoir, disent-elles, été prévenues au préalable.

Selon Elisabeth Borne, les leaders syndicaux avaient été informés de cette date fatidique la veille de son annonce dans la presse.

Ces décisions successives ont ravivé la colère syndicale en plein mouvement de grève contre le projet de transformation du système ferroviaire prévoyant entre autres l’ouverture à la concurrence et le changement de cadre juridique de la SNCF.

En plus d’un rendez-vous avec Edouard Philippe, les différentes forces syndicales veulent que la direction de la compagnie et l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP) soient associées aux discussions.

“Nous en avons assez du renvoi de balle qui consiste à dire ‘dans la loi nous cassons le système et pour le reconstruire, vous voyez dans la négociation avec le patronat’”, a dit Laurent Brun dans le cortège de la CGT.

Le trafic était toujours fortement perturbé jeudi, au huitième jour de la grève intermittente entamée le 3 avril, avec un TGV en circulation sur trois, deux Transilien et deux TER sur cinq et un Intercités sur quatre.

Le taux de grévistes a légèrement augmenté, à 22,73% contre 19,84% mercredi, selon les chiffres communiqués par la direction, après l’érosion tendancielle de ces deux dernières semaines.

Les députés ont voté mardi le texte, qui doit passer au Sénat dans un peu plus d’un mois. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below