April 19, 2018 / 11:56 AM / 8 months ago

LEAD 1-Vivendi-Bolloré confiant dans son succès chez Telecom Italia

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 19 avril (Reuters) - Vincent Bolloré, président et premier actionnaire de Vivendi, a rejeté jeudi les critiques sur l’investissement de son groupe dans Telecom Italia (TIM), face à l’offensive du fonds activiste Elliott.

Le groupe français, qui détient 24% de TIM, est engagé dans un bras de fer avec Elliott, actionnaire à environ 9%, qui s’est dit jeudi conforté dans sa demande de changement de gouvernance au sein de l’opérateur télécoms italien.

Vivendi a défendu mardi sa stratégie d’investissement dans l’opérateur italien expliquant apporter “stabilité et expertise”.

Elliott écrit jeudi dans un communiqué que, sous le contrôle de Vivendi, l’opérateur télécoms italien a connu une sous-performance boursière “profonde et continue” et que le groupe a réalisé des “faux pas stratégiques répétés”.

Vincent Bolloré a rappelé aux actionnaires de Vivendi qu’il avait essuyé des critiques similaires lors de l’entrée du groupe Bolloré dans la banque italienne Mediobanca au début des années 2000.

L’investissement du groupe familial dans Mediobanca, dont il détient actuellement près de 8%, s’est avéré très lucratif, a-t-il observé lors de l’assemblée générale des actionnaires. “C’est à la fin de la foire qu’on compte les animaux”, a-t-il conclu.

L’assemblée générale de TIM est prévue le 24 avril.

Mathieu Rosemain, Matthieu Protard et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below