April 19, 2018 / 6:06 AM / 4 months ago

Nestlé-Solide croissance organique au T1, objectifs confirmés

ZURICH, 19 avril (Reuters) - Nestlé a fait état jeudi d’une croissance organique supérieure aux attentes au premier trimestre 2018, à la faveur notamment d’une hausse des volumes, ce qui conduit le géant agroalimentaire suisse à confirmer ses objectifs annuels.

L’action est indiquée en hausse de plus de 1% avant l’ouverture à Zurich.

Comme ses concurrents, le propriétaire des barres chocolatées KitKat et des soupes Maggi, entre autres, souffre de la tendance des consommateurs à se détourner des aliments conditionnés pour privilégier des produits frais.

Face à cette nouvelle donne, Nestlé a pris une série de mesures, dont un programme de réduction des coûts, la vente de marques jugées insuffisamment performantes et un accent mis sur l’innovation.

Sur la période janvier-mars, la croissance organique du chiffre d’affaires, soit hors effets de change et modifications du périmètre, est ressortie à 2,8%, contre +1,9% au quatrième trimestre 2017 et un consensus des analystes interrogés par Reuters de 2,5%.

De ce fait, Nestlé a confirmé ses objectifs d’une croissance organique comprise entre 2% et 4% et d’une amélioration de la marge opérationnelle sur l’ensemble de l’année.

Mercredi, le français Danone, un des principaux concurrents du groupe suisse, a également publié une croissance de son chiffre d’affaires plus forte que prévu au premier trimestre et confirmé ses objectifs 2018.

Pour Nestlé, la croissance des volumes s’est établie à 2,6% sur la période, contre 1,2% au trimestre précédent.

En revanche, les prix du groupe n’ont augmenté que de 0,2% sur la période. La pression qui existe dans ce domaine est illustrée par le différend qui oppose Nestlé à nombre de distributeurs européens.

La croissance a été de 4,7% en Asie au premier trimestre et de 1,2% dans les Amériques, des taux qui marquent une accélération par rapport au quatrième trimestre 2017. En revanche, sous le coup de la baisse des prix, la croissance a ralenti à 2,2% dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA). (Silke Koltrowitz, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below