April 18, 2018 / 5:29 AM / 7 months ago

Chine/Indicateurs-Légère décélération de la croissance manufacturière

PEKIN, 30 avril (Reuters) - Principaux indicateurs économiques chinois publiés depuis le début du mois :

* L’INDICE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL REVIENT À 51,4

30 avril - La croissance du secteur manufacturier a légèrement décéléré en avril en raison d’une hausse ralentie des commandes à l’exportation, nouveau signe d’une croissance économique qui s’essouffle quelque peu dans la perspective d’une possible guerre commerciale avec les Etats-Unis.

L’indice PMI du secteur, publié lundi, est revenu à 51,4, contre 51,5 en mars, restant pour le vingt-et-unième mois de suite au-dessus de la barre des 50 séparant croissance et contraction d’une activité.

Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé un indice à 51,3.

La composante commandes à l’exportation est passée de 51,3 à 50,7.

Dans les services, la croissance a en revanche légèrement accéléré, à 54,8 contre 54,6 en mars. L’indice composite est de ce fait monté à 54,1 en avril, contre 54,0 le mois précédent.

* CROISSANCE DES PROFITS INDUSTRIELS À UN CREUX D’UN AN

27 avril - Les bénéfices des entreprises industrielles ont augmenté en mars à leur rythme le plus faible depuis plus d’un an, ce qui constitue un nouveau vent contraire pour des autorités qui doivent faire face à la fois aux risques liés à l’endettement et à la perspective d’une guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Ces bénéfices ont augmenté de 3,1% sur un an le mois dernier, à 589,75 milliards de yuans (76,9 milliards d’euros), soit la hausse la moins marquée depuis décembre 2016, montrent des données officielles publiées vendredi.

Sur les trois premiers mois de l’année, la progression est de 11,6%, à 1.550 milliards de yuans contre une augmentation de 28,3% au premier trimestre 2017.

* PRIX DE L’IMMOBILIER NEUF +0,4% EN MARS

18 avril - Les prix de l’immobilier neuf ont augmenté en mars pour un 35e mois consécutif et le nombre de villes faisant état d’une telle croissance s’est lui aussi amplifié, le gouvernement aidant les primo-accédants à la propriété tout en s’employant dans le même temps à enrayer la spéculation.

Le prix moyen des nouveaux logements dans les 70 plus grandes agglomérations chinoises a augmenté de 0,4% en mars par rapport à février, mois où il avait déjà augmenté de 0,2%, suivant les calculs de Reuters à partir des données publiées mercredi par le Bureau national de la statistique.

Sur une base annuelle, la hausse du prix moyen est de 4,9% en mars après +5,2% en février. Cinquante-cinq villes ont fait état d’une hausse des prix en mars contre 44 en février.

Une centaine de municipalités ont instauré des mesures destinées à freiner la hausse des prix immobiliers mais les analystes pensent qu’il y aura encore une inflation, modérée, des prix immobiliers dans les très nombreuses zones urbaines plus petites où la réglementation est moins stricte.

Le prix moyen de l’immobilier neuf augmenterait plus en Chine cette année qu’on ne le pensait auparavant en raison de la baisse des stocks d’invendus et de la forte demande des villes les plus petites, suivant une enquête Reuters publiée en mars.

* PRODUCTION INDUSTRIELLE +6,0% EN MARS, MOINS QUE PRÉVU

17 avril - La production industrielle a progressé de 6,0% en mars sur un an, moins qu’attendu, et la croissance des investissements en actifs fixes a ralenti à 7,5% au premier trimestre, selon des données publiées mardi.

Les économistes s’attendaient en moyenne à ce que la hausse de la production industrielle ralentisse à 6,2% après un bond de 7,2% sur les deux premiers mois de l’année.

La hausse des investissements était prévue pour sa part à 7,6% sur les trois premiers mois de l’année, après 7,9% en janvier-février. L’investissement privé, qui représente 60% du total des investissements en Chine, a toutefois accéléré sa hausse avec +8,9% en janvier-mars contre +8,1% sur les deux premiers mois de l’année.

Tableau de la production industrielle

Tableau des investissements en actifs fixes

* CROISSANCE DE 6,8% AU T1, SUPÉRIEURE AUX ATTENTES

17 avril - L’économie chinoise a progressé au premier trimestre sur un rythme annuel de 6,8%, comme au quatrième trimestre, d’après les statistiques officielles publiées mardi.

Ce chiffre est légèrement supérieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur une croissance de 6,7%.

La progression des investissements immobiliers, un des facteurs clefs du dynamisme de l’économie chinois, a accéléré à 10,4% contre 9,9% sur janvier-mars et 9,1% sur la même période de l’année dernière.

Les ventes au détail pour le mois de mars se sont accrues de leur côté de 10,1% par rapport à mars 2017.

Sur une base trimestrielle, le PIB a gagné 1,4% entre janvier et mars contre 1,6% sur la période octobre-décembre.

Développé

Tableau de l’investissement immobilier

Tableau des ventes au détail

* LA CHINE EN DÉFICIT COMMERCIAL SUR LE MOIS DE MARS

13 avril - Les exportations chinoises en mars ont baissé de 2,7% par rapport au même mois de l’année dernière, et ce premier recul depuis février 2017 a débouché sur un déficit commercial de 4,98 milliards sur le mois, selon les données des douanes chinoises publiées vendredi.

Dans le même temps, les importations ont grimpé de 14,4% par rapport à mars 2017.

Il faut remonter à février 2017 pour retrouver la trace d’un déficit de la balance commerciale mensuelle de la Chine.

En février, la Chine avait enregistré un excédent commercial de 33,75 milliards.

Pour ce qui est du premier trimestre, les exportations progressent d’une année à l’autre de 14,1% et les importations de 18,9%.

L’excédent dégagé par la Chine dans ses relations commerciales spécifiques avec les Etats-Unis a progressé de 19,4% au premier trimestre par rapport à la même période de l’année dernière, s’établissant à 58,25 milliards de dollars.

* L’INFLATION À +2,1% SUR UN AN EN MARS

11 avril - L’inflation a sensiblement ralenti en mars après avoir atteint le mois précédent son rythme annuel le plus élevé depuis plus de quatre ans, montrent les données du Bureau national de la statistique publiées mercredi.

L’indice CPI des prix à la consommation a augmenté de 2,1% sur un an le mois dernier, un chiffre inférieur au consensus des économistes qui anticipaient en moyenne +2,6%. En février, il avait culminé à +2,9%, sa lecture la plus élevée depuis novembre 2013.

Pékin a annoncé le mois dernier s’être fixé un objectif d’une inflation “d’environ 3%” pour 2018, un chiffre conforme à son objectif pour 2017.

Les prix à la production ont pour leur part progressé de 3,1% en mars sur un an, après 3,7% en février.

C’est le cinquième mois consécutif de ralentissement pour les prix à la sortie des usines, ce qui confirme l’essoufflement de la deuxième économie mondiale. Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à une hausse de 3,2%.

* LES RÉSERVES DE CHANGE AUGMENTENT PLUS QUE PRÉVU

8 avril - Les réserves de change ont augmenté plus que prévu en mars, en raison à la fois d’une faiblesse persistante du dollar et des anticipations de voir une possible escalade de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis se traduire par un renchérissement du yuan.

Ces réserves, qui avaient diminué en février pour la première fois depuis 13 mois, ont enregistré une hausse de neuf milliards de dollars en mars, à 3.143 milliards, suivant les statistiques publiées dimanche par la Banque populaire de Chine (BPC).

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une augmentation de six milliards de dollars.

La valeur des réserves d’or est remonté à 78,419 milliards de dollars fin mars contre 78,064 milliards fin février.

* L’INDICE PMI CAIXIN/MARKIT DES SERVICES EN REPLI

4 avril - Le rythme de croissance du secteur des services est tombé à son plus bas niveau en quatre mois en mars, avec un ralentissement des nouveaux contrats et des embauches, selon une enquête privée, reflétant une baisse de la demande dans un secteur sur lequel Pékin compte pour tirer l’économie chinoise.

L’indice Caixin/Markit des directeurs d’achat de ce secteur, publié mercredi, ressort à 52,3 pour le mois de mars contre 54,2 pour le mois de février, à son plus bas niveau depuis novembre.

Il reste toutefois supérieur à sa tendance récente et bien au-dessus des 50 qui séparent croissance et contraction.

Ce ralentissement dans les services, qui suit la même tendance que le secteur manufacturier, fait craindre un coup de frein plus fort que prévu de la deuxième économie mondiale.

Face à la baisse de la demande, les anticipations concernant l’activité dans les 12 mois à venir se sont dégradées en mars.

L’indice composite - services et manufacturier - est lui aussi à un creux de quatre mois, à 51,8 contre 53,3 en février.

* L’INDICE PMI CAIXIN/MARKIT MANUFACTURIER A 51,0 EN MARS

2 avril - La croissance du secteur manufacturier a ralenti en mars en raison d’un ralentissement de la demande à l’export, indique l’indice PMI manufacturier Caixin/Markit publié lundi.

L’indice est ainsi ressorti à 51,0, contre 51,6 en février et 51,5 en janvier. Les économistes attendaient une légère hausse à 51,7.

Ces chiffres contrastent avec les données officielles publiées samedi, qui ont montré une croissance plus forte que prévu en mars dans le secteur manufacturier grâce notamment à une hausse de la demande étrangère. Ces deux rapports divergent souvent.

* Les indicateurs publiés en janvier, en février et en mars (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below