April 12, 2018 / 10:14 PM / a month ago

Kashkari (Fed) défend l'approche commerciale US face à Pékin

WASHINGTON, 12 avril (Reuters) - Les menaces de Donald Trump d’imposer des droits de douane sur des dizaines de milliards de dollars d’importations en provenance de Chine font sens pour contraindre cette dernière à ouvrir davantage ses marchés aux entreprises américaines, a déclaré jeudi le président de la Réserve fédérale de Minneapolis.

“J’ai constaté que, en gros, la Chine fait ce qu’elle veut”, a dit Neel Kashkari lors d’une intervention à Minneapolis. “Je suis favorable à la nécessité de trouver des moyens de la contraindre à ouvrir ses marchés aux entreprises américaines et c’est, je crois, ce qui motive le dialogue actuel avec la Chine et la discussion actuelle sur les droits de douane.”

Neel Kashkari juge néanmoins que les Etats-Unis doivent éviter une guerre commerciale avec la Chine étant donné l’impact que cela aurait sur l’économie américaine et mondiale.

“Nous devons trouver un moyen de nous remettre sur un pied d’égalité mais c’est très difficile de deviner comment cela va finir”, a-t-il dit.

Depuis leur dernière réunion du mois de mars, les responsables de la Fed sont globalement restés en retrait face à ces tensions commerciales en insistant sur le flou entourant ces projets de droits de douane.

Neel Kashkari ne dispose pas de droit de vote cette année au sein du comité de politique monétaire de la Fed. L’an dernier, il a voté contre les trois hausses de taux décidées par la banque centrale américaine. (Lindsay Dunsmuir Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below