April 12, 2018 / 5:09 PM / a month ago

Le nouveau patron d'Opel attend des concessions des syndicats

FRANCFORT, 12 avril (Reuters) - Le nouveau patron d’Opel attend un effort des syndicats pour améliorer la compétitivité du constructeur automobile allemand à l’occasion des prochaines négociations salariales qu’il qualifie de décisives pour l’avenir du groupe.

“Après pratiquement 20 années consécutives de pertes, le statu quo n’est plus une option”, déclare Michael Lohscheller dans une interview publiée jeudi par le magazine interne Opel Post. “Pour améliorer vraiment notre situation, nous devons améliorer le coût du travail, notre efficacité globale et nos performances”.

Le conseil d’entreprise d’Opel a demandé le mois dernier des propositions “constructives” de la part de la maison mère PSA Group après l’annonce par le groupe français d’un plan d’investissement et de production pour ses sites européens dont l’Allemagne s’est trouvée exclue en attendant le résultat des négociations salariales.

PSA, qui a finalisé l’an dernier le rachat de la marque allemande de General Motors pour 2,6 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros), entend réduire les coûts de production élevés d’Opel mais n’a encore enregistré aucune avancée sur ce front.

Selon deux sources, la direction rencontrera vendredi des représentants du conseil d’entreprise et du syndicat IG Metall.

Dans l’interview, Lohscheller prévient qu’il sera compliqué de réduire les coûts tout en augmentant les salaires et demande à IG Metall de suspendre un accord de branche sur les salaires pendant la durée des négociations.

Le groupe ne peut s’assurer un avenir pérenne à moins de redevenir rentable, avertit-il, rappelant qu’Opel a subi une perte de 179 millions d’euros entre fin août et fin décembre 2017.

Il ajoute vouloir investir dans les usines allemandes d’Opel à Eisenach, Kaiserslautern et Rüsselsheim mais souligne qu’une compétitivité améliorée est le prérequis d’investissements élevés.

“Nous devons être honnêtes et admettre que tous nos concurrents sont déjà rentables et améliorent sans cesse leur performance”, affirme-t-il. “Nous ne sommes pas à un niveau suffisant pour garantir un avenir pérenne.” (Riham Alkousaa, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below