March 28, 2018 / 1:43 PM / 8 months ago

Facebook va améliorer le contrôle des données personnelles

par Julia Fioretti

BRUXELLES, 28 mars (Reuters) - Facebook, pris depuis dix jours dans la tourmente d’une affaire de siphonnage de données personnelles, a annoncé mercredi des mesures présentées comme devant permettre à ses utilisateurs de mieux contrôler le contenu de leur compte sur le réseau social.

Le scandale, déclenché par un lanceur d’alerte le 17 mars, s’est traduit par une baisse de près de 18% du cours de l’action Facebook, ce qui s’est traduit par l’effacement de plus de 100 milliards de dollars (80 milliards d’euros) de sa valeur en Bourse.

Malgré les excuses présentées par Mark Zuckerberg, la polémique n’est pas retombée. Le lanceur d’alerte Christopher Wylie a révélé qu’un cabinet de conseil britannique, Cambridge Analytica, avait récupéré illégalement les données personnelles de 50 millions d’utilisateurs afin de s’en servir lors de la campagne présidentielle américaine et lors de celle du Brexit.

“La semaine passée a montré tout le travail que nous devions encore accomplir pour mettre en oeuvre notre politique et aider les gens à comprendre comment Facebook travaille et les choix dont ils disposent sur leurs données”, ont expliqué Erin Egan, responsable des données privées, et Ashlie Beringer, directrice juridique de Facebook, sur internet.

“Outre les annonces faites par Mark (Zuckerberg) la semaine passée, (...) nous allons prendre des mesures complémentaires dans les prochaines semaines afin de renforcer le contrôle des utilisateurs sur leur vie privée”, ajoutent-elles.

Une fonction baptisée “raccourcis vie privée” (Privacy Shortcuts) sera ajoutée au menu général pour permettre à chaque utilisateur de savoir ce qu’il a partagé en ligne et le supprimer.

L’utilisateur aura aussi la possibilité de télécharger ses données personnelles et de les transférer dans un autre service.

“Vous pourrez vérifier ce que vous avez partagé et le supprimer si vous le voulez. Cela concernera les contenus que vous avez partagés ou auxquels vous avez réagi, les demandes d’amis que vous avez envoyées et les sujets que vous avez cherchés sur Facebook”, écrivent Egan et Beringer.

Les utilisateurs seront également en mesure de gérer les informations que Facebook utilise pour leur adresser des publicités.

Ces ajustements interviennent alors que doit entrer en vigueur le 25 mai une réglementation européenne sur la protection des données personnelles exigeant que les sociétés offrent à leurs utilisateurs “un droit à la portabilité”, autrement dit le droit d’emporter ses données avec soi. (Pierre Sérisier pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below