March 28, 2018 / 7:37 AM / 6 months ago

Notre-Dame-des-Landes-Abandon coûteux pour les finances publiques-Woerth

PARIS, 28 mars (Reuters) - L’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) au profit du réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique se traduira par une perte nette comprise entre 200 et 600 millions d’euros pour les finances publiques, selon des estimations présentées mercredi par Eric Woerth.

Partisan du projet, le député Les Républicains de l’Oise a présenté un rapport sur ce sujet à la commission des Finances de l’Assemblée nationale, qu’il préside.

La poursuite du projet de Notre-Dame-des-Landes aurait permis “un bénéfice net pour les finances publiques de l’ordre de 180 millions d’euros sur la durée de la concession”, tandis que son abandon et le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique qu’il nécessite représente “une perte nette pour les finances publiques (comprise) entre 200 et 600 millions d’euros”, a déclaré mercredi Eric Woerth en commission.

Le gouvernement est engagé dans des discussions avec Vinci sur l’indemnisation du groupe de BTP et de concessions, qui devait être le concessionnaire de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below