March 26, 2018 / 2:30 PM / 8 months ago

GRAPHES-Le positionnement à la baisse sur les Treasuries et le dollar à risque

par Jamie McGeever

LONDRES, 26 mars (Reuters) - Le positionnement à la baisse sur le dollar et les titres du Trésor américain ne faiblit pas en dépit de la relative stabilité du taux de change comme des taux depuis deux mois, une situation instable au regard de la fragilité des Bourses, qui alimente le risque d’un brusque retournement.

Les fonds d’investissement spéculatifs et les investisseurs financiers ont augmenté leurs positions à la vente sur les Treasuries sur toutes les maturités, montrent des données de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

La partie courte de la courbe a enregistré la plus forte augmentation de la position vendeuse nette sur les Treasuries à deux ans depuis septembre et sur les maturités plus longues, et cette position a rarement été plus élevée que son niveau actuel depuis les années 1990.

Les positions spéculatives à la vente sur le dollar sont aussi les plus importantes depuis plus de six ans et demi, reflétant l’un des retournements en faveur du yen les plus soudains et les plus puissants jamais enregistrés.

Les positions à la vente sur le yen sont traditionnellement associés aux phases de hausse des prix des actifs risqués et d’appétence des investisseurs pour le risque, et inversement.

Les positions spéculatives sur le yen contre le dollar ont été réduites de 57.540 contrats sur la semaine au 20 mars, la troisième plus forte réduction hebdomadaire enregistrée depuis que ces données sont publiées, soit depuis 1995.

Ce mouvement a coïncidé avec le passage du dollar sous le seuil de 105 yens pour la première fois depuis novembre 2016, ainsi qu’avec un mouvement de dégagement sur les actions en général avec le regain des tensions commerciales internationales et sur les valeurs technologiques en particulier avec les déboires de Facebook.

Wall Street a chuté de 6% la semaine dernière, sa pire performance hebdomadaire depuis plus de deux ans.

Fonds spéculatifs et investisseurs financiers sont positionnés à la baisse sur le dollar depuis le mois de juin dernier et cette position s’est renforcée depuis le début de l’année. Près de 22.000 milliards de dollars de paris sur la baisse du dollar ont désormais été accumulés, selon les calculs de Reuters sur la base des données de la CFTC.

Mais le dollar a arrêté de se déprécier et depuis la fin janvier, il n’a guère bougé, ce qui conduit à s’interroger sur le délai pendant lequel les fonds spéculatifs et autres investisseurs financiers vont s’accrocher à une position qui leur coûte de l’argent, semaine après semaine.

La situation est comparable - bien que moins extrême - sur les Treasuries: les hedge funds et les investisseurs financiers ont été à l’origine de l’essentiel de l’augmentation de la position nette vendeuse sur les contrats à terme sur les Treasuries à deux ans depuis la fin septembre, passée de 119.263 contrats sur la semaine au 13 mars à 184.036 sept jours plus tard.

Sur les contrats à terme sur les Treasuries à 10 ans, leur position vendeuse nette a atteint 313.304 contrats, au plus haut depuis le milieu des années 1990.

La position nette vendeuse sur les contrats à terme sur les Treasuries à cinq ans est quant à elle la quatrième la plus élevée jamais enregistrée, et les trois précédentes l’ont été au cours des derniers mois.

Mais là encore, à l’exception des taux courts influencés par les anticipations de hausse de taux directeurs de la Fed, les rendements longs n’ont guère bougé au cours des dernières semaines.

Le rendement des Treasuries à dix ans a culminé à 2,95% il y a plus d’un mois et la courbe des taux s’est aplatie depuis la mi-février.

Avec des marchés actions dans le rouge par rapport à leurs niveaux du début de l’année, les tensions sur le commerce international et des signaux suggérant que le pic de croissance est sans doute dépassé, le potentiel de hausse des taux américains est aujourd’hui mis en doute.

Plus les taux à dix ans butent sur le seuil de 3%, plus la probabilité de voir les détenteurs de positions à la baisse sur les Treasuries jeter l’éponge augmente.

Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below