March 21, 2018 / 3:08 PM / 8 months ago

LEAD 1-Kering-Enquête pénale en Suisse en lien avec l'affaire italienne

(Actualisé avec précisions d’une source italienne)

ZURICH/MILAN, 21 mars (Reuters) - Le ministère public de la Confédération suisse (MPC) a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête pénale dans le cadre d’un dossier fiscal impliquant le groupe français de luxe Kering, à la suite d’une demande d’entraide des autorités italiennes.

“Le ministère public de la Confédération confirme avoir reçu une demande d’entraide judiciaire émanant du parquet de Milan”, écrit le ministère public suisse dans un courriel répondant à une demande de Reuters.

“Le MPC a également ouvert sa propre procédure pénale sur des soupçons notamment de blanchiment d’argent et falsification de documents. La procédure a été ouverte contre X.”

Kering a refusé de s’exprimer sur le sujet mercredi.

Le groupe a déclaré la semaine dernière qu’il “s’acquitte en Suisse des impôts dus, en conformité avec la loi et le statut fiscal de la société”.

Gucci, principale source de profits de Kering, est sous le coup d’une enquête du parquet de Milan depuis novembre 2017 pour des soupçons d’évasion fiscale.

Une source ayant une connaissance directe du dossier a déclaré mercredi à Reuters que la demande d’entraide du parquet de Milan ne concernait pas Gucci mais un ancien cadre de Kering en Italie sous le coup d’une enquête pour évasion fiscale présumée. (John Miller et Emilio Parodi, Catherine Mallebay-Vacqueur et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below