March 20, 2018 / 11:35 AM / 7 months ago

LEAD 1-Allemagne-Nette détérioration du moral des investisseurs en mars

(Actualisé avec des précisions, contexte, citations)

par Michael Nienaber

BERLIN, 20 mars (Reuters) - Le moral des investisseurs allemands s’est dégradé plus nettement que prévu ce mois-ci, montre l’enquête mensuelle publiée mardi par l’institut d’études économiques ZEW, ces derniers s’inquiétant des conséquences d’une éventuelle guerre commerciale sur la première économie de la zone euro.

Le président américain Donald Trump a annoncé des droits de douane de 25% et de 10% sur l’acier et l’aluminium importés respectivement, lesquels entrent en vigueur vendredi. Cela fait craindre une riposte susceptible d’entraîner un conflit commercial d’ampleur internationale qui serait préjudiciable à la croissance économique.

L’indice ZEW ressort à 5,1 en mars, au plus bas depuis un an et demi, contre 17,8 en février. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de l’indice à 13.

“La crainte d’un conflit commercial mondial induit par les USA amène les experts à être plus prudents dans leurs pronostics”, observe Achim Wambach, le président de l’institut ZEW.

La fermeté de l’euro n’est pas non plus du meilleur effet pour les exportateurs allemands, poursuit Wambach, qui note toutefois que les perspectives de l’économie dans son ensemble restent “largement positives” malgré ces risques.

Le sous-indice de l’évaluation des conditions actuelles par les investisseurs a lui reculé un peu moins que prévu, s’établissant à 90,7 contre 92,3 en février et un consensus Reuters qui le donnait à 90.

Le ministère de l’Economie allemand redoute les effets d’un conflit commercial généralisé même si les droits de douane annoncés par Trump n’avaient en eux-mêmes que des répercussions limitées.

Mais Trump a aussi menacé l’Union européenne (UE) d’une “grosse taxe de 25% sur ses automobiles” pour ne pas traiter les Etats-Unis de manière équitable d’un point de vue commercial.

Cette dernière menace effraie les constructeurs automobiles allemands qui pressent les responsables politiques d’éviter une guerre commerciale “à tout prix”.

Les Etats-Unis sont l’un des principaux marchés de l’automobile allemande, laquelle est la principale source de revenus à l’exportation du pays.

Des économistes estiment qu’une conflit commercial d’envergure entre les Etats-Unis, la Chine et l’Europe pourraient retrancher jusqu’à un point de croissance en Allemagne. ( Catherine Mallebay-Vacqueur et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below