March 19, 2018 / 10:04 AM / 8 months ago

Vitol et Carlyle coteront Varo Energy à Amsterdam

LONDRES, 19 mars (Reuters) - Le négociant pétrolier Vitol et le fonds d’investissement Carlyle vont cette année introduire en Bourse d’Amsterdam leur coentreprise européenne Varo Energy afin de lever des fonds pour assurer son développement tout en promettant aux actionnaires de solides dividendes.

Varo, dont Carlyle, Vitol et la firme néerlandaise Reggeborgh Invest détiennent chacun 33,3% du capital, a indiqué lundi que ses trois actionnaires céderaient ensemble 30 à 40% des actions actuelles sur Euronext au prorata de leur participation.

La société, qui a dégagé un bénéfice ajusté de 371 millions de dollars (302 millions d’euros) en 2017 contre 328 millions un an plus tôt, n’a pas précisé le montant qu’elle espérait lever de cette opération. Des sources bancaires ont dit que l’entreprise pourrait être valorisée deux milliards d’euros.

Varo, qui détient deux raffineries en Suisse et en Allemagne et des actifs dans le stockage, le mélange et la distribution dans ces deux pays, ainsi qu’au Benelux et en France, a annoncé son intention de verser un dividende représentant 30 à 50% de son bénéfice après impôt.

“Nous somme convaincus que la demande de carburants de nos clients ne se démentira pas, notamment dans les renouvelables, et estimons être bien positionnés pour y répondre. Nous sommes prêts pour la prochaine étape du développement et de la croissance de Varo”, déclare le directeur général Roger Brown dans un communiqué.

Varo vise à moyen terme une hausse du bénéfice ajusté dans le haut d’une fourchette de 1% à 9%, grâce essentiellement à la croissance organique, et un maintien du rendement des capitaux employés (ROACE) à plus de 15%.

La société veut investir 30 à 50% de son cash flow (flux de trésorerie) disponible dans la croissance interne et externe et en consacrer 20% au service de la dette.

Varo a réalisé un chiffre d’affaires de 13,4 milliards de dollars en 2017, contre 10,5 milliards de dollars en 2016, et son ratio d’endettement net représentait 0,6 fois le bénéfice fin 2017. (Dmitri Zhdannikove et Libby George Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below