March 19, 2018 / 5:03 AM / 7 months ago

RPT-Gestion-Wall Street menacée à son tour par le mur de l'argent-BAML

 (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    * Souscriptions nettes de $43,3 mds sur les fonds actions
    * Près de $10 mds d'entrées nettes sur les fonds techs
depuis
début 2018
    * Rachats sur les fonds obligataires HY pour la 9e semaine
consécutive

    PARIS, 19 mars (Reuters) - Les flux sur les fonds
d'investissement collectifs se sont portés massivement sur les
fonds investis en actions, en particulier américaines et
technologiques, au cours de la semaine au 14 mars, comme depuis
le début de l'année, montre une étude publiée vendredi par Bank
of America Merrill Lynch, qui souligne que cet engouement
tranche avec la stagnation du NYSE Composite Index depuis le
début de l'année. 
    La collecte nette des fonds dédiés aux actions a atteint le
montant hebdomadaire record de 43,3 milliards de dollars, dont
34,6 milliards sur les seuls fonds dédiés aux actions
américaines, selon cette étude qui reprend des données d'EPFR
Global, société de recherche spécialisée dans le suivi des flux
de souscription des grandes sociétés internationales de gestion.
    Les entrées nettes sur les fonds dédiés aux valeurs
technologiques ont quant à elles atteint un autre record
hebdomadaire à 2,6 milliards, atteignant 9,8 milliards de
dollars depuis le début de l'année, là encore un niveau sans
précédent. 
    "Wall Street est confrontée à un 'mur de l'argent' qui
contraste avec les médiocres performances, toutes classes
d'actifs confondues, depuis le début de l'année" notent les
analystes de BofA Merrill Lynch dans une référence sans doute
involontaire à la spéculation financière invoquée dans les
années 1920 par le Cartel des gauches en France pour expliquer
son échec à surmonter la crise financière de l'époque. 
    Ils soulignent en effet la stagnation de l'indice composite
des différents actifs à risque cotés à Wall Street, le NYSE
Composite Index. 
    Les fonds en actions japonaises et émergentes ont continué
de bénéficier de la faveur des investisseurs avec des
souscriptions nettes de 2,9 milliards de dollars sur la semaine
et 2,7 milliards de dollars depuis le début de l'année. 
    En revanche, les fonds investis en actions européennes ont
subi 1,3 milliard de dollars de rachats. 
    La collecte des fonds obligataires n'a pas dépassé 2,4
milliards de dollars sur la semaine et elle est inférieure
depuis le début de l'année à celle constatée sur les fonds
actions pour la première fois depuis 2013.
    
    
    Au sein des fonds obligataires, ceux dédiés aux obligations
à haut rendement (HY) ont connu une neuvième semaine consécutive
de rachats (à hauteur de 900 millions de dollars), la plus
longue période de rachats depuis 2007, notent les analystes de
BofA Merrill Lynch, qui y voient un facteur supplémentaire de
fragilité pour les marchés d'actions. 
    Les flux sur les fonds spécialisés dans les métaux précieux,
principalement l'or, n'ont totalisé que 200 millions de dollars
sur la semaine.
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 14 mars     2018
 Actions                    +43,3          +151,75
                                          
 Obligataires                +2,4           +37,35
                                          
 Monétaires                 -35,67          -14,03
                                          
 Matières premières         -0,09           +1,06
                                          
 

    
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below