March 15, 2018 / 9:57 AM / 8 months ago

GKN-Airbus se voit mal travailler avec un repreneur court-termiste

LONDRES, 15 mars (Reuters) - Airbus a dit qu’il jugerait “pratiquement impossible” de passer de nouvelles commandes à GKN s’il était racheté par un repreneur n’ayant que des visées à cour terme, des commentaire qui devraient apporter un soutien au groupe d’ingénierie britannique pour repousser l’offre hostile de Melrose Industries.

Le spécialiste du redressement d’entreprise a relevé lundi son offre sur GKN à 8,1 milliards de livres (9,1 milliards d’euros), rejetée par le conseil d’administration de sa cible et actuellement soumise à ses actionnaires.

Dans des commentaires publiés initialement par le Financial Times, le directeur général adjoint de l’avionneur européen Tom Williams a dit qu’il serait “impossible” de donner de nouvelles tâches à GKN s’il était racheté par un investisseur ne visant que le court terme.

“L’industrie ne se prête pas à un investissement financier de court terme qui réduit naturellement les budgets de R&D (recherche et développement) et limite l’innovation vitale”, a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé à Reuters.

“Il serait pratiquement impossible pour nous de donner de nouvelles tâches, quelles qu’elles soient, à GKN dans le cadre d’un tel modèle de propriété qui ne nous permettrait pas de savoir qui sera l’investisseur de long terme.”

Airbus est le plus gros client de la division aéronautique de GKN, qui représente environ un cinquième du chiffre d’affaires.

Le modèle de Melrose consiste généralement à démanteler les sociétés après avoir amélioré leur performance mais il affirme qu’il n’est pas un investisseur court-termiste.

Le président de Melrose, Christopher Miller, a déclaré que son approche consistait à “investir comme si nous devions posséder l’entreprise pour toujours”.

“Sous le contrôle de Melrose, les actionnaires et les clients pourront jouir d’un processus réfléchi et de plus long terme de création de valeur, d’investissement et d’amélioration des conditions d’exploitation”, a-t-il dit dans un communiqué envoyé par email.

Dans une communication distincte, Melrose a déjà fait savoir aux parlementaires britanniques qu’il comptait maintenir les investissements en recherche et développement au moins aux niveaux réalisés par GKN entre 2014 et 2016. (Sarah Young, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below