March 14, 2018 / 3:54 PM / in 5 months

Un mois après Parkland, hommages aux victimes à travers les Etats-Unis

NEW YORK, 14 mars (Reuters) - Un mois après la tuerie dans le lycée de Parkland, en Floride, des élèves américains ont quitté leurs salles de classe mercredi dans tout le pays pour rendre hommage aux victimes et réclamer un contrôle accru des armes à feu.

Le mouvement #Enough (Assez) a commencé en milieu de matinée, à 10h00 dans chaque fuseau horaire du pays, par une suspension des cours de 17 minutes à la mémoire des 17 victimes tuées au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland.

A Manhattan, des centaines de lycéens s’étaient donnés rendez-vous pour un défilé dans les rues derrière une banderole proclamant que “les pensées et les prières ne suffisent pas”. A 10h00, ils se sont assis au sol dans le plus grand silence.

A Parkland même, des milliers d’élèves se sont regroupés dans le stade de football américain. Ty Thompson, le principal de l’établissement, les avait appelé à se donner “la plus grande accolade collective”.

Cette journée s’inscrit dans le cadre d’un mouvement plus vaste qui entend se nourrir de l’émotion née de la tuerie du 14 février pour contraindre les législateurs et Donald Trump à renforcer les contrôles sur la vente des armes à feu.

“Nous ne nous sentons plus en sécurité dans les écoles”, a déclaré Sarah Chatfield, une lycéenne de 15 ans venue du Maryland et rencontrée parmi les centaines de manifestants réunis devant la Maison blanche.

En Floride, les survivants de Parkland ont d’ores et déjà obtenu la semaine dernière que l’âge légal pour acheter une arme, quel que soit son type, soit relevé de 18 à 21 ans.

Au niveau fédéral, où la National Rifle Association (NRA), le lobby des armes à feu, mobilise ses relais, les travaux législatifs progressent plus lentement.

La Chambre des représentants devait débattre dans la journée d’une proposition de loi débloquant 50 millions de dollars par an pour aider les écoles et les forces de police à éviter de nouvelles attaques de ce type.

Des travaux parallèles sont en cours au Sénat, où des textes sur la sécurité dans les écoles et sur les antécédents des acheteurs d’armes à feu sont en préparation, mais aucun calendrier de vote n’a encore été fixé.

Une Marche est prévue le 24 mars prochain à Washington pour accentuer la pression sur le Congrès et sur l’exécutif. Selon les organisateurs, des manifestations sont prévues le même jour dans plus de 300 autres villes, aux Etats-Unis comme à l’étranger, pour réclamer une action législative.

Sur le front judiciaire, le ministère public de l’Etat de Floride a annoncé mardi qu’il demanderait la peine de mort contre Nikolas Cruz, le jeune homme de 19 ans accusé de la tuerie de Parkland. (Gina Cherelus avec Lisa Lambert à Washington Henri-Pierre André pour le service français, édité par Arthur Connan)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below