March 14, 2018 / 12:59 PM / 5 months ago

USA-Recul des ventes au détail pour le troisième mois d'affilée

WASHINGTON, 14 mars (Reuters) - Les ventes au détail ont reculé en février aux Etats-Unis, pour le troisième mois d’affilée, les ménages ayant notamment réduit leurs achats de voitures, ce qui pourrait marquer un ralentissement de la croissance au premier trimestre.

Le département du Commerce a annoncé mercredi que ces ventes avaient baissé de 0,1% le mois dernier, après un repli identique en janvier au lieu du recul de 0,3% initialement estimé. C’est la première fois depuis avril 2012 que les ventes au détail sont en baisse trois mois d’affilée

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 0,3% en février.

Sur un an, les ventes au détail affichent une hausse de 4%.

Hors automobiles, carburants, matériaux de construction et services alimentaires, les ventes au détail ont progressé de 0,1%, après être demeurées inchangées le mois dernier.

Ces ventes au détail dites “de base” correspondent le plus précisément à la composante de la consommation des ménages du produit intérieur brut (PIB).

Les dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l’activité économique aux Etats-Unis, semblent avoir marqué le pas au début de l’année après avoir crû de 3,8% en rythme annualisé au quatrième trimestre.

La consommation des ménages reste toutefois soutenue par un solide marché du travail. La Fed considère l’économie américaine, qui a créé 313.000 emplois le mois dernier, proche du plein emploi. Elle pourrait également profiter de la récente réforme fiscale.

Mais le ralentissement des dépenses de consommation alimente les anticipations d’une croissance économique modeste au premier trimestre. Les économistes tablent sur une croissance d’environ 2% en rythme annuel sur la période janvier-mars. L’économie a affiché une croissance annualisée de 2,5% sur les trois derniers mois de 2017.

Mais les révisions des chiffres de décembre des dépenses de construction, des commandes des entreprises et des stocks des grossistes ont laissé penser que la croissance du quatrième trimestre pourrait être revue à la hausse, à 3,0%.

Le mois dernier, les ventes d’automobiles ont diminué de 0,9% après un repli identique en janvier. Les ventes des stations-service ont baissé de 1,2%, en raison du recul des prix de l’essence.

Les ventes des magasins d’ameublement, celles des produits de santé et de soins, celles des magasins d’appareils électroniques et d’électroménager se sont également repliées.

Les facturations dans les enseignes d’habillement ont elles progressé de 0,4%. Les ventes en ligne ont augmenté de 1% et celles des restaurants et des bars de 0,2%.

Dans les magasins d’articles de sport et de loisirs, la hausse a été de 2,2%.

Tableau (Lucia Mutikani Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below