March 1, 2018 / 4:52 PM / 6 months ago

Pas de changement de cap en mars pour la BCE-sources

par Balazs Koranyi

FRANCFORT, 1er mars (Reuters) - Il est probable que les gouverneurs et autres dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) discuteront d’une modification de leur communication lors de la réunion de politique monétaire du 8 mars sans pour autant virer de bord, ont déclaré jeudi trois sources au fait des discussions.

Préoccupée par les récentes perturbations des marchés, par l’euro fort et par un fléchissement de l’inflation, quelle que soit sa mesure, la banque centrale préfère attendre, peut-être jusqu’à l’été, avant de lancer le signal d’arrêt du programme de rachat d’actifs, ont expliqué les sources.

Ayant racheté plus de 2.000 milliards d’euros d’obligations pour stimuler l’inflation, la BCE mettra un terme à ce programme dit d’assouplissement quantitatif (QE) d’ici la fin de l’année, pense-t-on, considérant qu’une croissance économique soutenue finira par se répercuter sur les prix de détail, même lentement.

Mais dans l’intervalle, la BCE veut accumuler les éléments de preuve d’une réelle remontée de l’inflation, craignant pour sa crédibilité si elle tire trop tôt puis doit faire marche arrière, ajoutent les sources.

Le changement le plus notable qui pourrait être abordé lors de la réunion de ce mois serait de renoncer à ce qu’il est convenu d’appeler son biais accommodant, à savoir que la BCE resterait prête à augmenter ses achats d’actifs si cela s’avérait nécessaire.

Dans les faits, ce changement n’apparaît pas sujet à controverse car peu nombreux sont ceux qui pensent encore que ces rachats pourraient être relevés. Pourtant, les responsables de la banque centrale en ont rejeté le principe en janvier et les fondamentaux économiques n’ont pas assez varié depuis lors, notent les sources, pour faire d’un tel renoncement un acquis.

La décision d’ordre plus général de reformuler la politique de pilotage des anticipations de l’institut d’émission, déjà annoncée pour le “début 2018”, attendra avril ou juin, selon certains responsables de la banque centrale, ont encore dit les sources.

La BCE s’est abstenu de tout commentaire.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below