February 28, 2018 / 12:05 PM / 6 months ago

BOURSE-AccorHotels baisse après l'opération AccorInvest

PARIS, 28 février (Reuters) - Accor subit mercredi l’un des replis les plus marqués du CAC 40 parisien au lendemain de l’annonce de la cession à un consortium d’investisseurs de la majorité du capital de sa filiale immobilière AccorInvest, une opération très attendue mais dont certaines modalités ont déçu les investisseurs.

Le titre du groupe hôtelier abandonne 2,26% à 47,06 euros à 12h30 alors que le CAC 40 perd 0,37%.

Il avait atteint mardi, à 48,38 euros, son plus haut niveau depuis juin 2015, portant à près de 12% sa progression depuis le début de l’année après un gain de 21,4% en 2017.

Mardi soir, AccorHotels a annoncé la vente de 55% d’AccorInvest pour 4,4 milliards d’euros à un groupe d’investisseurs incluant le fond souverain saoudien Public Investment Fund (PIF) et le singapourien GIC, deux filiales du Crédit agricole et le fonds américain Colony Capital.

Il a parallèlement annoncé son intention de consacrer 1,35 milliard d’euros à des rachats d’actions dans les deux ans à venir, un montant qui correspond à près de 10% de son capital.

Plusieurs analystes financiers saluent mercredi le bouclage de cette opération complexe tout en soulignant que ses modalités financières ne sont pas aussi avantageuses qu’attendu pour le groupe hôtelier.

Société générale explique ainsi que “la valeur d’entreprise d’AccorInvest est de 6,25 milliards d’euros, en dessous de la précédente estimation de sa valeur nette d’actifs de 6,6 milliards d’euros”.

Oddo BHF relève de son côté qu’Accor a consenti un “rabais” sur les redevances de gestion (“fees”) prévues par l’accord, qui devrait amputer son bénéfice d’exploitation (Ebit) d’environ 10 millions d’euros par an.

Un élément également mis en avant par Barclays, pour qui ce point de l’accord “réduit de fait d’environ 300 millions d’euros la valeur de la transaction”.

“De plus, 10 millions d’euros de redevances supplémentaires seront conditionnés à certains seuils de rentabilité”, ajoute la banque britannique dans une note.

Barclays maintient néanmoins sa recommandation à “surpondérer” avec un objectif de cours de 53 euros. Oddo BHF, à l’achat sur la valeur, vise pour sa part 54 euros, en soulignant que “même si le pourcentage cédé est sous nos attentes, la signature de ce deal reste une bonne nouvelle pour AccorHotels et renforce ses fondamentaux”.

Marc Angrand, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below