February 22, 2018 / 2:51 PM / 5 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street se reprend au lendemain de la Fed, le dollar baisse

* Les indices dans le vert en début de séance

* Les inscriptions au chômage en baisse

* La BCE ne compte pas modifier son discours

* United Technologies en tête du Dow Jones

par Laetitia Volga

22 février (Reuters) - La Bourse de New York rebondit jeudi dans les premiers échanges et le dollar repart à la baisse au lendemain des “minutes” de la Réserve fédérale (Fed) qui ont nourri les anticipations de hausse des taux d’intérêt.

Après deux séances de baisse, l’indice Dow Jones gagne 189 points, soit 0,76%, à 24.986,78 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,69% à 2.719,87 points.

Le Nasdaq Composite prend 0,64% à 7.264,63 points.

Mercredi, les indices ont terminé en repli après la parution du compte-rendu de la réunion de la Réserve fédérale qui a conforté les anticipations d’une accélération du rythme de hausses des taux d’intérêt.

Les responsables de la Fed ont témoigné de leur confiance dans le redressement de l’inflation et dans le dynamisme de l’économie américaine.

James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, a déclaré jeudi que les banquiers centraux devaient toutefois faire attention à ne pas relever les taux d’intérêt trop rapidement cette année parce que cela pourrait peser sur l’économie.

Après avoir touché un plus haut de 10 jours, l’indice dollar recule désormais de 0,28% face à un panier de devises de référence et l’euro progresse de 0,42%.

Le rendement des emprunts d’Etats américain à 10 ans redescend ver 2,9% après avoir atteint mercredi soir un plus haut de plus de quatre ans à 2,957%.

Le marché estime à 83,1% la probabilité d’un relèvement d’un quart de point des “fed funds” en mars, selon le baromètre FedWatch de CME

En Europe, au moment de l’ouverture des marchés américains, les principaux indices boursiers évoluent en territoire négatif, la publication des “minutes” de la Banque centrale européenne (BCE) n’ayant pas eu d’influence.

La BCE juge prématuré tout changement de discours afin de préparer les esprits à une normalisation, même si elle est de plus en plus convaincue d’un redressement de l’inflation vers son objectif.

BAISSE INATTENDUE DES INSCRIPTIONS AU CHÔMAGE

Aux valeurs américaines, United Technologies prend la tête du Dow Jones (+2,6%) alors que le groupe réfléchit à une scission de ses activités d’ici la fin de l’année.

TechnipFMC gagne 6,22% après avoir relevé sa prévision de marge d’exploitation en 2018 pour l’une de ses principales divisions et a fait état d’une hausse de son bénéfice brut ajusté au quatrième trimestre.

Avis Budget bondit de 12,85% à la faveur d’un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et d’une prévision de chiffre d’affaires supérieure aux attentes pour 2018. Chesapeake Energy grimpe de 13,69% après des résultats trimestriels bien accueillis par le marché.

Au rayon macroéconomique, les inscriptions au chômage ont reculé de manière inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, non loin d’un plus bas de 45 ans, mais les données de six Etats sont basées sur des estimations en raison d’un jour férié tombé lundi.

Le CAC 40 à Paris perd 0,12% et l’indice paneuropéen Stoxx 600 recule de 0,52%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below