February 22, 2018 / 11:31 AM / 5 months ago

BOURSE-Technicolor chute, exercice 2017 difficile et prévisions décevantes pour 2018

PARIS, 22 février (Reuters) - Technicolor décroche jeudi à la Bourse de Paris après avoir fait état d’une perte nette creusée en 2017 et de perspectives annuelles décevantes.

A 12h27, le titre du spécialiste des technologies pour le cinéma et la télévision perd 23,67% à 2,232 euros, évoluant à un plus bas de cinq ans, dans des volumes d’échanges approchant quatre fois leur moyenne journalière des trois derniers mois.

L’indice SBF 120 recule de 0,51% dans le même temps.

Technicolor a reconnu avoir traversé une année 2017 “particulièrement difficile” au cours de laquelle il a lancé quatre avertissements sur ses résultats.

Le groupe a accusé une perte nette de 173 millions d’euros, contre une perte de 26 millions d’euros en 2016, en raison d’une dépréciation de 113 millions d’euros due à la cession projetée de l’activité Licences de Brevets, explique le spécialiste dans un communiqué.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté est par ailleurs ressorti à 291 millions d’euros en 2017, contre une prévision de 370 millions d’euros fournie par le groupe en décembre.

Pour 2018, Technicolor a dit s’attendre à ce que son flux de trésorerie disponible (FCF) atteigne “un point bas”, en dessous des niveaux de 2017. Concernant l’excédent brut d’exploitation, le groupe table sur un niveau globalement stable à taux de change constants sur ses activités continues.

RÉVISION DES OBJECTIFS 2020

Dans le détail, Technicolor s’attend cette année à une baisse de 10% du chiffre d’affaires sur le segment Maison Connectée avec l’arrêt de contrats peu, voire pas du tout, rentables. L’Ebitda ajusté dans cette division devrait être stable en raison du prix élevé des puces mémoires.

Dans la division “Services Entertainment”, l’Ebitda ajusté est aussi attendu inchangé en 2018 par rapport à 2017, en raison de l’impact de la hausse des prix des matières premières sur la rentabilité de l’activité de services DVD.

Dans une note, les analystes de Kepler Cheuvreux jugent en particulier “décevante” la prévision de chiffre d’affaires pour les services de production, dont la croissance est attendue à un chiffre.

Globalement, ils soulignent que les perspectives pour 2018 sont inférieures à leurs estimations “en raison d’une croissance moins élevée du chiffre d’affaires, ce qui conduit à une stabilité de l’Ebitda et du FCF en 2018”.

Pour 2020, Technicolor a abaissé ses objectifs afin de prendre en compte la cession envisagée de l’activité de licences de brevets. Le groupe table désormais sur un flux de trésorerie disponible des activités poursuivies à 130 millions d’euros minimum, résultant d’un Ebitda ajusté supérieur à 350 millions d’euros.

Il y a un an, Technicolor disait s’attendre à un FCF de 280 millions d’euros et un Ebitda ajusté de l’ordre de 680 millions d’euros.

Les analystes de Kepler Cheuvreux visent pour leur part un Ebitda ajusté de 325 millions d’euros et un FCF de 119 millions à l’horizon 2020.

Le communiqué : bit.ly/2Cb8oZg (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below