February 19, 2018 / 9:55 AM / 6 months ago

Euronext-La marge d'Ebitda s'effrite en 2017, le titre en baisse

PARIS, 19 février (Reuters) - Euronext a fortement augmenté son dividende après un bénéfice net dopé par des éléments exceptionnels en 2017 mais l’effritement de sa marge d’Ebitda l’an dernier pèse lundi sur son cours de Bourse.

L’opérateur boursier européen a fait état d’un Ebitda supérieur aux attentes, en hausse de 4,9% à 297,8 millions d’euros, sa discipline de coûts ayant compensé un environnement de faible volatilité.

Le chiffre d’affaires a cependant progressé de 7,2% à 532,3 millions d’euros, soutenu par un accroissement des volumes et une augmentation de 5,3% à 190,3 millions d’euros du revenu des opérations au comptant.

La marge d’Ebitda ressort ainsi à 55,9% pour l’exercice 2017 contre 57,2% en 2016.

Les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 292,75 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 534,38 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

A la Bourse de Paris, le titre Euronext cède 2,43% à 52,3 euros à 10h53, parmi les plus fortes baisses de l’indice SBF 120 (-0,1%).

Euronext, qui exploite les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, et Lisbonne, a fait état de 10,9 millions d’euros d’économies de coûts cumulées depuis le 1er avril 2016, en baisse par rapport à fin 2016 (15,6 millions d’euros).

Le groupe a fait face à un renchérissement de ses coûts en raison de la mise en conformité de ses procédures avec la directive européenne sur les marchés financiers MiFID II, le déploiement de projets informatiques tels que la plate-forme de trading Optiq, la mise en oeuvre de son plan de croissance Agility for Growth ou encore l’incorporation d’acquisitions.

Euronext a en revanche profité de 40,6 millions d’euros de plus-value brute tirée de l’échange de participations qui lui a permis d’entrer au capital de la chambre de compensation française LCH SA et d’un impact fiscal positif non récurrent de 20,4 millions au quatrième trimestre. Ils lui permettent d’afficher un bond de 22,5% de son bénéfice net part du groupe en 2017, à 241,3 millions d’euros.

L’opérateur augmente ainsi son dividende de 21,8% pour le porter à 1,73 euro par action au titre de 2017, représentant 50% du bénéfice net publié.

Euronext a réaffirmé son objectif d’une marge d’Ebitda de 61% à 63% en 2019, hors clearing, avec une croissance annuelle de 2% en moyenne des activités principales sur la période 2015-2019, et des économies de coûts brutes de 22 millions d’euros qui devraient commencer au second semestre 2018.

Le communiqué : bit.ly/2BzTtGN

Dominique Rodriguez, avec le bureau de Bangalore, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below