February 15, 2018 / 7:36 AM / 6 months ago

Schneider anticipe un effet de changes négatif surtout au S1-CFO

PARIS, 15 février (Reuters) - Schneider Electric a indiqué jeudi que le fort impact négatif des variations de changes pourrait se faire sentir surtout au premier semestre.

“Le gap est plus important sur le premier semestre que sur le second puisque le dollar a commencé à s’affaiblir sur le second semestre (2017)”, a dit à Reuters le directeur financier du spécialiste des équipements électriques basse et moyenne tension, Emmanuel Babeau.

“Donc il y aura effectivement probablement un impact plus important sur le premier semestre”, a-t-il ajouté, évoquant comme ordre de grandeur “plus de la moitié”.

Schneider a publié jeudi des résultats 2017 records malgré un effet de change négatif de 341 millions d’euros.

La dépréciation du dollar américain, mais aussi du yuan, de la livre et des devises de plusieurs pays émergents face à l’euro pourrait porter cet impact négatif en 2018 à -1/-1,1 milliard d’euros sur le chiffre d’affaires, et amputer la marge d’Ebita ajusté du groupe de 20 points de base. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below