February 14, 2018 / 10:39 AM / 6 months ago

LEAD 2-Zone euro-Croissance de 2,7% annuels confirmée au T4

(Actualisé avec commentaires d’économistes)

par Jan Strupczewski

BRUXELLES, 14 février (Reuters) - La zone euro a enregistré en 2017 sa croissance la plus soutenue depuis 10 ans, soutenue notamment par une production industrielle meilleure que prévu en décembre.

Eurostat a confirmé mercredi une croissance de 0,6% au quatrième trimestre par rapport au troisième et de 2,7% en rythme annuel.

Sur l’ensemble de l’année 2017, le PIB (produit intérieur brut) a crû de 2,5%, son rythme le plus rapide depuis les 3% enregistrés en 2007.

Le PIB de l’Allemagne, première économie de la zone euro, a progressé de 0,6% au quatrième trimestre et de 2,9% par rapport à la même période de 2016.

La France, elle, a enregistré une croissance de 0,6% sur la période octobre-décembre et de 2,4% en rythme annuel. Le PIB de l’Espagne a augmenté lui de 0,7% et de 3,1% respectivement.

“Pour 2018 dans son ensemble, une solide croissance de 2,5% est toujours probable, même si les statisticiens ont légèrement revu en baisse leurs précédentes données”, écrit Jörg Kraemer, économiste en chef chez Commerzbank.

Pour Stephen Brown, économiste chez Capital Economics, les différentes statistiques économiques donnent également à penser que la croissance en zone euro va s’accélérer.

“Nous nous attendons à ce que la reprise de la zone euro en 2018 rivalise avec le rythme soutenu de l’an dernier, avec une croissance annuelle du PIB de 2,5%”, dit-il.

PRODUCTION INDUSTRIELLE PLUS FORTE QUE PRÉVU

Eurostat a également fait état d’une hausse plus forte que prévu de la production industrielle dans la zone euro au mois de décembre, grâce aux biens de consommation durables et aux biens intermédiaires.

Elle a progressé de 0,4% en décembre par rapport à novembre et de 5,2% en rythme annuel.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une progression de 0,2% en décembre et de 4,2% en rythme annuel.

“L’accélération de la croissance de la production ne devrait pas être ponctuelle, car les perspectives pour l’industrie restent optimistes”, a déclaré Bert Colijn, économiste pour la zone euro chez ING.

“Au regard des commandes en souffrance dans l’industrie, il n’est pas surprenant que l’emploi et l’investissement dans les biens d’équipements figurent en bonne place sur la liste des entreprises, ce qui participe au dynamisme économique du début 2018”, a-t-il ajouté.

Les chiffres de novembre ont également été revus en hausse, à +1,3% en rythme mensuel, contre 1% précédemment annoncé, et à +3,7% en rythme annuel, contre 3,2% auparavant.

La production de biens de consommation durables, comme les réfrigérateurs et les téléviseurs, a bondi de 2,7% en décembre et de 7,4% par rapport au même mois de 2016.

Celle des biens intermédiaires a affiché un gain mensuel de 1,4% et un gain annuel de 6,6%.

La production des biens d’équipement a augmenté de 7,6% en rythme annuel en décembre, contre 6,7% le mois précédent.

Tableau: (Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below