February 13, 2018 / 5:13 PM / 8 months ago

LEAD 2-Natixis dépasse les attentes au T4, gestion d'actifs dynamique

* Hausse de 5% du résultat net au T4

* PNB en repli de 1% au T4

* Bond de 22% des revenus dans la gestion d’actifs (Actualisé avec conférence téléphonique)

par Matthieu Protard et Maya Nikolaeva

PARIS, 13 février (Reuters) - Natixis a fait état mardi de résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre 2017 grâce au dynamisme de ses activités dans la gestion d’actifs et la gestion de fortune et à un impact favorable de la réforme fiscale aux Etats-Unis.

La filiale cotée du groupe mutualiste BPCE indique dans un communiqué avoir dégagé entre octobre et décembre un bénéfice net en hausse de 5% à 518 millions d’euros.

Ses revenus ressortent en repli de 1% avec un coût du risque en hausse de 8%.

Selon le consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 386 millions d’euros et des revenus de 2.308 millions pour le dernier trimestre de 2017.

Dans la gestion d’actifs et la gestion de fortune, Natixis a vu ses revenus bondir de 22% au quatrième trimestre, profitant de la hausse des commissions perçues en Europe.

La banque explique aussi que ses comptes trimestriels ont profité d’un gain d’environ 100 millions d’euros lié à la réforme fiscale aux Etats-Unis.

“Nous n’avions presque plus d’impôts différés actifs”, a déclaré Laurent Mignon, directeur général de Natixis, lors d’une conférence téléphonique.

“En sens inverse, nous avons une ‘liability’ fiscale (impôt différé passif) aux Etats-Unis liée à la déduction des goodwill (écart de survaleur, NDLR) dans la gestion d’actifs. Et la baisse du taux d’impôt fait que cette ‘liability’ fiscale a baissé en valeur, ce qui nous procure un gain exceptionnel”, a-t-il ajouté.

Natixis prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 0,37 euro par action au titre de 2017 contre 0,35 euro pour 2016.

PARTICIPATION “NON STRATÉGIQUE” DANS CNP

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique à horizon 2020, la banque a indiqué en novembre vouloir renforcer sa rentabilité et accélérer son expansion dans la gestion d’actifs.

Natixis s’est en effet fixé comme objectif d’atteindre une rentabilité des capitaux propres (RoTE) entre 13% et 14,5% sur la durée de son plan.

A fin 2017, son RoTE s’élève à 12,3%.

Pour 2017, le groupe mutualiste BPCE a annoncé de son côté un résultat net de 3 milliards d’euros.

Interrogé sur l’avenir de sa participation au capital de CNP Assurances, François Pérol, le président du directoire de BPCE, a rappelé que la banque était liée par des accords de distribution avec la CNP, ainsi que par des pactes d’actionnaires avec La Poste, l’Etat et la Caisse des dépôts.

“Notre participation dans CNP est une participation financière, non stratégique. Et son devenir n’est pas lié à celui de nos accords industriels avec CNP”, a souligné François Pérol.

BPCE détient une participation indirecte d’environ 18% au capital de CNP Assurances, via la holding Sopassure.

En Bourse, avant la publication des résultats, l’action Natixis a clôturé mardi à 7,06 euros.

Le titre affiche un gain de 7% depuis le début de l’année après une hausse de 23% en 2017. Sur douze mois glissants, il affiche la meilleure performance boursière du secteur bancaire français avec une progression de près de 29%.

Le communiqué de Natixis: bit.ly/2Ci0KaW

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below