February 13, 2018 / 10:17 AM / 10 months ago

BOURSE-Ubisoft monte, la publication du T3 jugée excellente

PARIS, 13 février (Reuters) - Ubisoft signe mardi la meilleure performance du SBF 120 après la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes et la confirmation de ses objectifs financiers.

A 11h06, le titre de l’éditeur de jeux vidéos gagne 3,18% à 65,46 euros, quand l’indice SBF 120 perd 0,11%.

Ubisoft a fait état lundi soir d’une hausse de 36,8% de ses revenus au titre du troisième trimestre 2017-2018, à 725 millions d’euros, un chiffre supérieur à l’objectif du groupe d’environ 700 millions.

“Il s’agit d’une excellente performance après une très bonne exécution dans tous les domaines d’activité”, saluent dans une note les analystes de Berenberg.

Ubisoft a confirmé ses objectifs pour l’exercice 2017-2018, à savoir un chiffre d’affaires d’environ 1,64 milliard d’euros et résultat opérationnel non-IFRS d’environ 270 millions.

Le groupe a aussi réitéré ses prévisions pour l’exercice 2018-2019, tablant sur un chiffre d’affaires d’environ 2,1 milliards d’euros et sur un résultat opérationnel non-IFRS à environ 440 millions d’euros.

“Avec cette solide performance et la confirmation des objectifs pour 2018 et 2019, nous continuons de penser qu’il existe un potentiel important sur le cours de Bourse et que la récente correction fournit un bon point d’entrée”, indiquent les analystes de Berenberg.

Ils confirment leur recommandation à “achat” et leur objectif de cours à 80 euros.

Un avis partagé par les analystes de Midcap Partners qui voient également “un fort potentiel de revalorisation” et maintiennent leur recommandation à “achat”.

“Le consensus est encore divisé sur cet aspect et ne demande qu’à être rassuré au fur et à mesure des bonnes publications à venir”, indiquent-ils.

Selon des données Thomson Reuters, moins de la moitié des 13 analystes recensés sur la valeur ont une recommandation à “achat” ou “achat fort” sur le titre Ubisoft.

“La stratégie du groupe de se recentrer sur moins de titres à plus forte récurrence porte ses fruits et permet une meilleure visibilité sur le chiffre d’affaires”, soulignent par ailleurs les analystes d’Invest Securities.

“Si les objectifs donnés paraissaient initialement agressifs et semblaient être une façon de décourager les ardeurs de Vivendi, ils semblent aujourd’hui réalistes”.

Vivendi détient 27,29% du capital d’Ubisoft et a récemment affirmé qu’il n’avait pas l’intention de prendre le contrôle de l’éditeur de jeux vidéos après avoir mis la main sur sa société soeur Gameloft. (Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below