February 9, 2018 / 6:08 AM / 10 months ago

LEAD 4-Le Congrès américain met fin à un bref "shutdown"

(Actualisé avec signature du texte par Trump §§5-6)

WASHINGTON, 9 février (Reuters) - Le Congrès américain a approuvé dans la nuit de jeudi à vendredi un accord budgétaire, permettant la levée d’un “shutdown” du gouvernement fédéral intervenu quelques heures plus tôt, pour la seconde fois en trois semaines.

Les parlementaires avaient initialement jusqu’à jeudi minuit (vendredi 05h00 GMT) pour adopter l’accord sur le financement du gouvernement fédéral trouvé dans la semaine par les chefs de file républicains et démocrates et soutenu par le président Donald Trump.

L’obstruction du sénateur républicain Rand Paul, hostile à un accroissement des déficits publics, a retardé les travaux au Sénat, qui a fini par ajourner sa séance avant l’échéance.

Mais le Sénat a par la suite voté le compromis budgétaire (71 voix pour, 28 contre), imité un peu plus tard dans la nuit par la Chambre des représentants (240 pour, 186 contre).

Le texte a été remis à Donald Trump, qui a annoncé l’avoir signé, ce qui signifie que le “shutdown” a été levé.

“Je viens de signer le texte. Notre armée sera désormais plus puissante que jamais”, a écrit le président sur Twitter.

La date butoir du 8 février à minuit avait été fixée par la mesure de financement temporaire votée le 23 janvier après trois jours d’un précédent “shutdown”.

Ce gel du financement du gouvernement fédéral avait conduit à la fermeture partielle d’agences et de services fédéraux et mis au chômage technique sans salaire plusieurs centaines de milliers d’employés fédéraux.

L’administration fédérale avait annoncé dès jeudi qu’elle se préparait à l’éventualité d’un nouveau “shutdown” et exhorté le Congrès à transmettre le texte “sans délai sur le bureau du président”

Mais cet appel s’est heurté à la résistance de Rand Paul, qui a retardé le vote en réclamant la tenue d’un débat préalable sur l’accroissement des dépenses fédérales.

En monopolisant les débats pendant plus de sept heures, au grand agacement de ses collègues, le sénateur républicain du Kentucky a rendu inévitable ce nouveau “shutdown”, empêchant le Sénat puis la Chambre des représentants de voter à temps. (David Morgan, Amanda Becker et Richard Cowan, Henri-Pierre André, Gilles Trequesser et Arthur Connan pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below