February 7, 2018 / 6:02 PM / 7 months ago

LEAD 1-USA-Tronc vend le LA Times et d'autres journaux pour $500 mlns

(Actualisé avec des précisions)

7 février (Reuters) - Le groupe de presse américain Tronc a annoncé mercredi la vente de plusieurs journaux californiens, dont le Los Angeles Times et le San Diego Union-Tribune, au milliardaire Patrick Soon-Shiong pour 500 millions de dollars en numéraire (406 millions d’euros).

L’action Tronc bondit de 24,59% à 22,55 dollars vers 17h55 GMT à Wall Street, après un pic à 24,74 dans les premiers échanges.

Dans un communiqué, Tronc explique que le produit de la vente lui permettra d’assainir sa situation financière et d’investir dans la digitalisation de ses autres journaux.

Les actifs numériques de Tronc seront logés dans une entité appelée Tribune Interactive et dirigée par Ross Levinsohn, ancien patron du Los Angeles Times.

Celui-ci était en congé sans solde depuis le mois dernier à la suite d’accusations de harcèlement sexuel remontant à une période antérieure à son travail au LA Times. Tronc a précisé qu’une enquête indépendante l’avait mis hors de cause.

Patrick Soon-Shiong, directeur général de NantHealth, est un chirurgien d’origine sud-africaine qui a fait fortune en vendant deux sociétés de biotechnologies qu’il avait fondées pour un total de 8,6 milliards de dollars.

Il est l’un des propriétaires de l’équipe de basket-ball des Los Angeles Lakers et par ailleurs actionnaire de Tronc, à hauteur de 3%, depuis 2016.

Il prendra le contrôle des journaux via son véhicule d’investissement privé Nant Capital, qui reprendra aussi à sa charge 90 millions de dollars de charges de retraite.

Nant Capital espère finaliser le rachat au plus tard au deuxième trimestre 2018.

Les publications cédées, qui comprennent aussi des journaux communautaires, ont rapporté des ventes nettes de 470 millions de dollars sur les 12 mois au 30 septembre 2017.

Fondé il y a 136 ans, le Los Angeles Times avait été acquis en 2000 par Tribune Co et a depuis connu plusieurs changements de direction et vagues de départs, reflétant les difficultés de la presse écrite à s’adapter à la révolution digitale.

Tribune Co, basé à Chicago, a scindé en 2014 ses actifs de presse écrite au sein de Tribune Publishing, devenu Tronc (pour Tribune Online Content) en 2016.

Après la vente des journaux californiens, Tronc conservera d’autres titres bien connus aux Etats-Unis comme le Chicago Tribune, le New York Daily News, le Baltimore Sun et le Orlando Sentinel.

Dans un communiqué séparé, Tronc a annoncé avoir pris une participation majoritaire dans BestReviews, un spécialiste d’avis de consommateurs en ligne basé à San Francisco.

Voir aussi :

BREAKINGVIEWS-L.A. Times sale blows up Tronc’s digital strategy (Supantha Mukherjee et Sonam Rai à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below