February 7, 2018 / 8:36 AM / in 4 months

Chine-Nissan voit la croissance de ses ventes ralentir en 2018

PEKIN, 7 février (Reuters) - Nissan Motor et son partenaire local veulent vendre plus de 1,6 million de véhicules en Chine cette année, contre 1,52 million en 2017, soit une croissance inférieure à celle qu’ils ont enregistrée l’an dernier sur le premier marché automobile mondial.

Cet objectif suggère que Nissan table sur une hausse d’au moins 5,3% de ses ventes en Chine cette année, supérieure à celle anticipée par Pékin pour le marché dans son ensemble, mais en deçà des 12,2% réalisés par le constructeur japonais en 2017.

Le marché automobile chinois ralentit en raison de la politique de Pékin qui entend développer les véhicules de nouvelle énergie (NEV, new-energy vehicles), acronyme désignant les véhicules électriques et hybrides.

Le marché chinois devrait ainsi croître de 3% cette année, contre une hausse de 40% prévue pour les véhicules NEV.

“Nous avons dit à nos concessionnaires que nous voulions vendre plus de 1,6 million de véhicules cette année,” a déclaré à Reuters Jun Seki, directeur de Nissan pour la Chine, avant l’annonce officielle de cet objectif. Jun Seki est également le président de Dongfeng Motor, une coentreprise détenue à parité par Nissan et Dongfeng Motor Group.

Le constructeur chinois a également annoncé mercredi que les ses ventes en Chine avait progressé de 13,1% en janvier par rapport à janvier 2017, à 135.037 véhicules.

Nissan publiera ses résultats du troisième trimestre jeudi.

Le constructeur japonais avait annoncé au début de la semaine vouloir investir 60 milliards de yuans (7,65 milliards d’euros) en Chine au cours des cinq prochaines années avec son partenaire local, avec pour objectif de s’installer parmi les trois principaux acteurs du premier marché automobile mondial.

Longtemps cantonné au second plan en Chine, Nissan et Dongfeng Group avaient précisé vouloir vendre 2,6 millions de véhicules d’ici 2022.

De son côté, Toyota Motor compte lui écouler 1,4 million de véhicules en Chine cette année, presque 9% de plus qu’en 2017, bien que des responsables aient dit que cet bjectif serait dur à atteindre.

Norihiko Shirouzu Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below