February 5, 2018 / 6:53 AM / 6 months ago

POINT MARCHÉS-Poursuite de la correction sur les actions en vue en Europe

    * Les Bourses en Europe attendues dans le rouge
    * L'envolée des rendements pèse sur les actions
    * Tokyo perd 2,55%
    * Wall Street a lourdement chuté vendredi

    par Patrick Vignal
    PARIS, 5 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en nette baisse lundi à l'ouverture dans le sillage des marchés
asiatiques et de la chute de vendredi à Wall Street sur fond d'envolée des
rendements obligataires et de craintes d'accélération de l'inflation. 
    Les marchés redoutent que le réveil des prix ne conduise les grandes banques
centrales à durcir davantage leurs politiques monétaires, ce qui pousse les
actions vers le bas, les taux des emprunts d'Etat vers le haut et entraîne un
regain de la volatilité. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien,
le Dax à Francfort et le FTSE à Londres devraient perdre chacun
autour de 1% à l'ouverture.
    La séance sera marquée par la publication des indices PMI sur l'activité du
secteur privé et de quelques résultats d'entreprises.
    La Bourse de Tokyo a terminé lundi en baisse de 2,55% et l'indice MSCI
regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
recule de 1,35%.
    
    LES SERVICES CHINOIS EN FORME
    Dans un contexte de correction généralisée, la Bourse de Shanghai se
distingue en progressant de 0,35% à l'approche de la clôture après l'annonce
d'une forte croissance de l'activité des services en janvier en Chine.
    L'indice Caixin/Markit de ce secteur s'affiche à 54,7, son plus haut depuis
mai 2012, après 53,9 en décembre.
    La Bourse de New York a perdu vendredi plus de 2%, pénalisée notamment par
l'annonce d'une croissance soutenue des salaires aux Etats-Unis.
    La hausse des salaires suggère une accélération de l'inflation qui pourrait
conduire la Réserve fédérale à accélérer le rythme du resserrement monétaire.
    "Les investisseurs tablaient depuis un moment sur deux hausses de taux cette
année, voire trois, mais les chiffres de vendredi ont conduit à un réajustement
avec la possibilité d'une quatrième hausse, ce qui devrait amener rapidement le
taux du 10 ans américain à 3%", écrit l'analyste Michael Hewson (CMC Markets).
    Le rendement des Treasuries à 10 ans évolue à un pic de quatre
ans à 2,86% après avoir pris vendredi près de sept points de base.
    Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face à un panier de
devises de référence dont l'euro, qui recule très légèrement, autour de 1,245
dollar..
    Les cours du pétrole souffrent, comme les autres ressources de base, du
renchérissement du dollar et sont orientés à la baisse.
    
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 5 FÉVRIER:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR      08h50  Indice PMI services (déf.)     janvier     59,3          59,3
                Indice PMI composite (déf.)    janvier     59,7          59,7
 DE      08h55  Indice PMI services (déf.)     janvier     57,0          57,0
                Indice PMI composite (déf.)    janvier     58,8          58,8
 EZ      09h00  Indice PMI services (déf.)     janvier     57,6          57,6
                Indice PMI composite (déf.)    janvier     58,6          58,6
 GB      09h30  Indice PMI des services        janvier     54,3          54,2
 EZ      09h30  Indice Sentix                  février     33,0          32,9
 EZ      10h00  Ventes au détail               décembre    -1,0%         +1,6%
                - sur un an                                +1,9%         +2,8%
 US      15h00  Indice ISM des services        janvier     56,5          55,9
  
    VALEURS À SUIVRE 
    
    * MERCK KGAA Le processus de cession de l'activité de santé grand
public du laboratoire allemand se retrouve fragilisé par la décision de NESTLÉ
 de se retirer de la course alors que le géant alimentaire suisse était
le favori pour remporter la mise, ont dit à Reuters des sources proches du
dossier.
    
    * ENGIE - La direction restera bicéphale après le départ de son
président Gérard Mestrallet le 18 mai, a officiellement annoncé le conseil
d'administration du groupe énergétique. La succession est ouverte pour faire
équipe avec la directrice générale Isabelle Kocher. 
        
    * CHRISTIAN DIOR a publié vendredi des résultats annuels record,
proposé de distribuer un dividende de 5,0 euros par action au titre de 2017 et
dit aborder 2018 avec une confiance prudente.
    
    * KLEPIERRE a annoncé vendredi la cession de deux centres
commerciaux à CARMILA pour un montant total de 212,2 millions d'euros.

    
    * EUROPACORP a de nouveau confirmé vendredi  "avoir entamé des
discussions avec divers partenaires financiers et/ou industriels potentiels en
vue d'un renforcement de ses capacités financières" en précisant que ces
discussions restaient à un stade préliminaire. Le titre a doublé
sur la semaine écoulée. 
    
    * FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES - Le département de la Justice
américain entend imposer de "substantielles" amendes au civil au constructeur
italo-américain, accusé d'avoir utilisé illégalement un logiciel de manipulation
des émissions polluantes des moteurs diesel de 104.000 de ses voitures et SUV
vendus aux Etats-Unis.
    
    * SANOFI - Les autorités philippines soupçonnent le vaccin
controversé contre la dengue du laboratoire d'être à l'origine de trois décès,
selon un rapport gouvernemental.
    
    L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR :
   

  
 
 
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below