February 2, 2018 / 10:22 AM / 9 months ago

BOURSE-Sodexo recule, Morgan Stanley pessimiste sur la croissance 2018

PARIS, 2 février (Reuters) - Sodexo est lanterne rouge du CAC 40 vendredi matin, sanctionné par un abaissement de recommandation de Morgan Stanley à “sous-pondérer” contre “pondération en ligne” en raison de faibles perspectives de croissance annuelle.

Les analystes revoient également à la baisse leur objectif de cours, de 114 euros à 98 euros.

L’action du spécialiste français de la restauration collective et des services prépayés recule de 2,54% à 98,92 euros, un plus bas d’environ cinq mois. Au même moment, l’indice CAC perd 1,32%.

Au cours des cinq dernières années, Sodexo a fait moins bien que ses concurrents dans l’activité OSS (Services sur Site), indique Morgan Stanley dans une note. Là où ses concurrents ont enregistré en moyenne une croissance organique de 3% à 5%, le groupe français n’a affiché que 1,6% de croissance sur ce segment majeur.

La tendance semble se prolonger, ajoute l’intermédiaire, puisque Sodexo a annoncé le mois dernier une croissance organique du groupe de 1,9% pour son premier trimestre de l’exercice 2017-2018.

Les analystes de Morgan Stanley évaluent la croissance au T1 de 1,6% en l’amputant de gains exceptionnels, ce qui conforte l’intermédiaire dans l’idée que Sodexo se situera dans le bas de la fourchette - à 2,2% - de son objectif de croissance organique, compris entre 2% et 4% pour 2017-2018.

L’intermédiaire se dit inquiet également pour les ventes de l’année prochaine.

“Nous tablons sur une hausse de 3% de la croissance organique pour l’exercice 2018-2019 (contre 3,5% auparavant), bien en deçà de l’objectif à moyen terme du groupe compris entre 4% et 7%,” notent les analystes.

“Nous pensons que cette objectif risque d’être révisé par le nouveau directeur général lors de la journée investisseurs (du 6 septembre)”, ajoutent-ils.

Le groupe doit toujours faire face à des difficultés en Amérique du Nord, qui représente 46% de son chiffre d’affaires, note Morgan Stanley. Dans cette région clé, Sodexo a perdu des parts de marché sur les cinq dernières années, passant de 23,3% à 20,6%.

Morgan Stanley observe que Sodexo y “achète moins de nourriture que ses concurrents Compass ou Aramark , que ses marques sont moins connues et que la réorganisation semble avoir créé des problèmes en interne”.

Morgan estime également que les marges annuelles du groupe devraient baisser de 20 points de base en 2017-2018. L’une des raisons avancées est que Sodexo enregistre une croissance plus importante dans ses activités à faibles marges, comme Entreprises et Administrations, et ne remplirait donc pas son objectif de marge stable.

Les marges 2018-2019 ne devraient croître que de 10 points de base, prévoient les analystes, contre une précédente estimation de +15 points de base.

“Les divers programmes d’économies et de réorganisation que l’entreprise a mis en œuvre au cours des cinq dernières années, ainsi que le faible ratio dépenses d’investissement sur chiffre d’affaires, suggèrent que la société pourrait avoir sous-investi, et les marges de l’exercice 2018-2019 pourraient être ralenties”, jugent les analystes de Morgan Stanley.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below