February 1, 2018 / 1:56 PM / 10 months ago

LEAD 2-Grève dans l'industrie allemande, conflit chez Volkswagen

(Actualisé avec précisions sur le conflit chez Volkswagen)

FRANCFORT, Allemagne, 1er février (Reuters) - Les ouvriers du secteur industriel allemand sont en grève jeudi pour la deuxième journée consécutive pour réclamer une hausse des salaires et une réduction du temps de travail, tandis que le conflit se durcit chez Volkswagen.

Après de nombreux débrayages de quelques heures par jour depuis début janvier, le syndicat IG Metall a appelé à des grèves de 24 heures dans le secteur industriel jusqu’à vendredi.

Invoquant l’accélération de la croissance économique en Allemagne et un taux de chômage au plus bas, la puissante centrale syndicale réclame une hausse des salaires de 8% sur 27 mois pour 3,9 millions de salariés.

Le syndicat demande aussi une réduction du temps de travail hebdomadaire de 35 à 28 heures pour les salariés qui ont besoin de s’occuper d’une personne à charge, avec le droit de pouvoir reprendre le travail à temps plein au bout de deux ans.

Le patronat a proposé une hausse des salaires de 6,8% mais a refusé la réduction temporaire du temps de travail sauf si les ouvriers acceptent en contrepartie de travailler davantage en cas de besoin.

Il s’agit pour IG Metall du mouvement le plus important depuis celui de 1984. A l’époque, sept semaines de grève avaient permis de ramener la semaine de travail de 40 à 35 heures.

Environ 68.000 salariés de 80 entreprises, parmi lesquelles le fabricant de poids lourds MAN et l’équipementier automobile ZF Friedrichshafen ont cessé le travail mercredi, selon les chiffres communiqués par IG Metall.

D’ici à vendredi, 260 entreprises devraient être concernées, dont les constructeurs automobiles Mercedes-Benz et Porsche.

Chez Volkswagen, plus de 20.000 salariés de l’usine principale du groupe, à Wolfsburg, ont pour leur part débrayé pendant deux heures jeudi après trois séries de négociations qui n’ont pas permis de parvenir à un résultat, a annoncé IG Metall.

PROBABLE REPRISE DU DIALOGUE LUNDI

Plusieurs milliers de salariés dans cinq autres usines allemandes de VW se sont joints au mouvement, a ajouté le syndicat.

“Si nécessaire, nous mettrons la moitié du groupe VW à l’arrêt”, a déclaré Bernd Osterloh lors d’un meeting à l’usine de Wolfsburg.

“Nous n’hésiterons pas à organiser de nouvelles grèves d’avertissement”, a déclaré Osterloh. “Ces grèves affecteront les usines qui produisent des voitures ainsi que les sites qui fabriquent les moteurs, les transmissions et des parties du groupe entier”.

Le syndicat IG Metall réclame une hausse des salaires de 6% pour les quelque 120.000 salariés du constructeur automobile dans la partie ouest de l’Allemagne. Selon le syndicat, la direction n’aurait proposé que 2,2%.

IG Metall demande aussi une amélioration des pensions de retraites et une hausse des embauches en apprentissage pour accompagner le passage à la voiture électrique et à la voiture sans conducteur.

Mais, le groupe VW, qui doit payer des milliards d’euros pour régler l’affaire du trucage des émissions polluantes de certains de ses véhicules et investir dans la transformation de ses usines en conséquence, a rejeté les demandes du syndicat et appelé au “sens des proportions” pour qu’accord salarial puisse être conclu.

Le coût du mouvement social au niveau national a été estimé par l’institut économique DIW à 62 millions d’euros par jour si 50.000 ouvriers s’arrêtent de travailler 24 heures chacun (ou 200 ouvriers dans chaque entreprise concernée).

Côté patronal, des recours ont été intentés en justice avec demande de dommages-intérêts.

Patronat et salariés se sont dits jeudi ouverts à la reprise des discussions à partir de lundi. (Maria Sheahan, Jan C. Schwarz et Andreas Cremer; Tangi Salaün et Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below